Jacques Ferrandez est ce soir l'invité de l'Humeur Vagabonde pourla bande dessinée"L'étranger" d'après Albert Camus, paru chez Gallimard le 12 avril 2013

"L'étranger"
"L'étranger" © Gallimard

Même ceux qui, l’ayant lu du temps de leur adolescence en ont oublié l’essentiel, se souviennent de cette première phrase, tant, en quelques mots, la personnalité étrangement floue du narrateur est déjà campée. C’est"L’Etranger", bien sûr, premier livre d’un Albert Camus inconnu, même pas trentenaire, qui, à peine paru en 1942, dans un Paris vert de gris, a immédiatement rencontré son public. Et la voix d’Albert Camus, tellement reconnaissable, un peu traînante, pas très bien adaptée à la lecture et, peut-être pour cela, si intéressante lorsqu’il accentue certains mots qu’il juge importants. Le 7 novembre prochain, il aurait eu cent ans. L’Etranger, lui, n’a pas pris une ride.

Dans la débauche de publications, de colloques, de manifestations diverses et variées que nous vaut ce centenaire, un livre est à privilégier : celui réalisé par lepeintre et dessinateur Jacques Ferrandez qui vient de publier chez Gallimard l’adaptation en bande dessinée de "L’Etranger". Parce que, en plus du texte, vous aurez aussi, comme dirait un ancien président de la république, « le bruit et l’odeur » de cet Alger écrasé de soleil durant un été de la fin des années 30, grâce aux détails des dessins, couleurs et forme des vêtements, affiches sur les murs, marques des apéros servis dans les cafés, façades, voitures, carrioles, marchés, lumière du ciel et de la mer… Un film d’époque entre vos mains. Après les somptueux dix tomes de ses "Carnets d’Orient", l’Algérie de sa naissance occupe toujours les livres de Jacques Ferrandez qui est, ce soir, l’invité de l’Humeur Vagabonde.

Le résumé du livre

Récit intérieur de Meursault, employé de bureau anonyme pour les autres et pour lui-même, qui tue de cinq balles un Algérien sur la plage de Tipaza à Alger.### Le reportage de Baptiste Etchegaray en compagnie du cinéaste algérois Lamine Ammar-Khodja

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.