Pour son film « Bellamy » sortie mercredi 25 février, avec Gérard Depardieu, Jacques Gamblin, Clovis Cornillac, Marie Busnel En vacances dans la maison de famille de sa femme, à Nîmes, le commissaire Bellamy, qui a de petits problèmes de surcharge pondérale, est appelé à l’aide par un type bizarre qui se dit recherché pour une escroquerie à l’assurance qui semble avoir entraîné un meurtre. Au même moment débarque son demi-frère, Jacques, petit escroc alcoolique, qui l’oblige à se remettre en question. L’enquête officieuse qu’il va mener nous en apprendra plus sur les protagonistes de cette étrange affaire, y compris lui-même, que sur la culpabilité de l’accusé. « Bellamy », le 56è film de Claude Chabrol, et l’un de ses meilleurs, sort mercredi sur les écrans. Gérard Depardieu y est énorme à tous les sens du terme, Clovis Cornillac en petite brute fragile lui dispute la vedette, Jacques Gamblin virevolte dans l’étrangeté ambiguë où il excelle, Marie Busnel, en épouse parfaite, laisse entrevoir avec subtilité toute la noirceur que ce vocable peut parfois recouvrir. C’est intelligent, drôle, méchant, bizarre et captivant. Un excellent Chabrol !

Xavier Pestuggia : Rencontre avec Odile Barsky, scénariste de Claude Chabrol, et les critiques Joël Magny et Jean Douchet

programmation musicale

Merlot

ça va, ça vient ### Tété

La mauvaise éducation ### Madeleine Peyroux

Instead

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.