Pour « Histoires d’ici et d’ailleurs »Editions MétailiéMartine Abat en remplacement de Kathleen Evin, empêchéeAnne-Marie Métailié édite tous les livres du chilien Luis Sepulveda depuis le premier en 82 « Le vieux qui lisait des romans d’amour ». Le dernier « Histoires d’ici et d’ailleurs » vient de sortir. Il s’agit d’un recueil de textes dont certains sont parus dans le journal La Montagne en 2009.Luis Sepulveda a appartenu à la garde rapprochée de Salvador Allende avant d’être emprisonné pendant plus de deux ans après le coup d’Etat militaire de Pinochet. Condamné à l’exil vers la Suède, il prend un avion mais descend lors de l’escale à Buenos Aires et commence alors pour lui un grand voyage sur le continent Sud américain. Une errance qui le mène en Bolivie, Argentine, Pérou, Equateur, Nicaragua, Colombie. Puis en Europe.Luis Sepulveda est un conteur. Et nous pouvons nous estimer heureux qu’il ait envie de partager avec nous ses souvenirs, ses rencontres. Il regarde notre vaste monde avec tendresse, humour et ironie. Avec douleur aussi. Et puis il nous écrit des histoires.Dans ce livre il est aussi question de ses amis très chers, ses frères de lutte, aujourd’hui disparus, d’un survol du détroit de Magellan dans un petit coucou, d’un chien qui ne voulait pas travailler dans la brigade des stups, de la jeunesse perdue un certain 11 septembre 1973 à Santiago du Chili, des indiens Shuars qui lui ont appris à lire la forêt amazonienne et à chasser à la sarbacane. Ce livre enfin nous donne des clefs sur comment naissent les histoires chez Sepulveda. Une heure donc en compagnie de Luis Sepulveda, dont les propos seront traduits par Paloma Goulemot.

reportage

Anne-Marie Métailié
Anne-Marie Métailié © Radio France /

Reportage Vinciane Haudebourg Dans son dernier livre, Luis Sepulveda consacre une nouvelle tendre et drôle à son éditrice, et à leur première rencontre sur le quai de la gare Montparnasse à Paris: "Le jour où Indiana Johns n'est pas arrivé gare Montparnasse". J'ai eu envie de rencontrer Anne Marie Métailié pour qu'elle raconte sa rencontre de l'autre côté du quai. Comprendre comment le fantasme littéraire se confronte à la réalité et lui poser la question de cette relation si particulière, professionnelle mais nécessairement intime, de partage et d'appartenance, entre un auteur et un éditeur.

Les références

L'équipe

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.