pour son spectacle Celui qui tombe présenté au Théâtre Monfort, qui se produira à la Rochelle les 24 et 25 novembre, Amiens, Cergy, et en tournée jusqu'en avril prochain 2016

Yoann Bourgeois-spectacle "Celui qui tombe" au théâtre Monfort
Yoann Bourgeois-spectacle "Celui qui tombe" au théâtre Monfort © Géraldine Aresteanu / Géraldine Aresteanu

Des corps qui défient les lois de la pesanteur, de la gravité. Des corps qui rebondissent, qui s’entrechoquent, s’enlacent, jouent les uns avec les autres. Parfois ils semblent gais, parfois abattus. En les regardant évoluer dans des espaces-temps tantôt étirés à l’extrême et tantôt accélérés jusqu’au vertige, on se sent émus aux larmes par cette petite humanité fragile, obstinée, qui ne cesse de tomber mais sans cesse se relève, jusqu’au bout, jusqu’à l’inéluctable fin.

Et, en ce moment, alors qu’autour de nous la mort, le chagrin, la colère, la peur, l’impuissance nous submergent, regarder ces trois hommes et ces trois femmes affronter vaillamment les soubresauts de leur monde, réduit à un plateau de bois qui craque et vacille, nous brise le cœur et pourtant nous fait du bien.

Ce spectacle vient de s’achever au Montfort à Paris, mais il est heureusement en tournée en France jusqu’en avril 2016.

Il se nomme Celui qui tombe, et nous espérons que, où que vous soyez, vous ne le raterez pas.

Cinq ans après la création de sa compagnie, Joann Bourgeois est devenu un auteur que les salles s’arrachent. Jongleur, chorégraphe, acrobate, danseur, il est tout cela à la fois mais ne revendique que le terme de « cirque » pour ses spectacles.

Car c’est du cirque qu’il vient, d’abord à l’écolePlume , là où il a grandi, dans le Jura, puis au Centre National de Châlons en Champagne, avec en plus l’expérience de la danse contemporaine au centre d’Angers.

Mais c’est avec Maguy Marin à Rilleux la Pape, où il passera quatre ans, qu’il esquisse ce qu’il veut inventer autour de la notion de collectif qu’il y a expérimenté avec la créatrice d’Umwelt.

A Grenoble où il s’installe avec ses complices, il va d’abord créer l’Atelier du Joueur, centre de ressources nomades pour le spectacle, puis la compagnie qui porte son nom avec le concours de Marie Fonte que l’on vient d’entendre expliquer en quoi consiste leur entreprise d’écriture pour le plateau.

Un cirque épuré, un art du moment, une poésie en mouvement.

Joann Bourgeois est, ce soir, l’invité de l’Humeur vagabonde.

http://www.cieyoannbourgeois.fr/fr/compagnie/membre/1

http://www.lemonfort.fr/

Celui qui tombe - en tournée

24 et 25 novembre - La Coursive, scène nationale à La Rochelle

14 - 15 décembre - MCA, Maison de la culture à Amiens

18 et 19 décembre - à L'Apostrophe à Cergy-Pontoise

19 - 20 – 21 - 22 et 23 janvier 2016 au TNB à Rennes

27 et 28 janvier à Montpellier

3 - 4 - 5 et 6 février à Londres (GB)

18 et 19 février - Dansen Hus à Stockholm

4 – 5 mars - La Passerelle à Gap

10 - 11 et 12 mars - Cirque-Théâtre à Elbeuf

17 – 18 et 19 mars - Lieu Unique à Nantes

23 -24 mars à Angoulême

30 – 31 mars au Théâtre de Caen Festival Spring

1 avril au Théâtre de CaenFestival Spring

7 – 8 - 9 – 11 – 12 et 13 avri l au 104 Paris

26 et 27 avril à Antibes

Archive de Roland Barthes extraite du spectacle Cavale

Le reportage de Perrine Malinge

En 2010, Marie Fonte a fondé la Compagnie avec Joann Bourgeois et, depuis, a créé tous les spectacles avec lui.

Pour Celui qui tombe , Marie Fonte a été assistante à l’écriture et interprète.

Rencontre avec les autres interprètes du spectacle : Jean-Baptiste André (circassien) Vania Vaneau , danseuse), Mathieu Bleton (circassien), Elise Legros (circassienne) et Julien Cramillet (circassien

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.