[scald=10573:sdl_editor_representation] Le 11 juillet 1995, les hommes de l'armée bosno-serbe du Général Mladic envahissent les zones bosniaques démilitarisées et emmènent tous les hommes et les jeunes garçons vers une destination inconnue tandis que les femmes sont évacuées vers Tuzla. Cette opération se déroule devant les casques bleus de la force internationale garante de la vie de ces civils en vertu de la résolution 819 des Nations Unies. A Srebrenica, comme dans les autres enclaves bosniaques, l'épuration ethnique a commencé avec des massacres qui feront des milliers de victimes, des viols, des tortures et une politique systématique de terreur destinée à pousser hors de Bosnie les populations musulmanes. Lundi 27 octobre, à 20h50 sur Canal +, un film justement intitulé "Résolution 819", revient sur ces événements terribles par le biais d'une fiction inspirée du travail réalisé par un policier français, détaché auprès du Tribunal pénal international pour l'Ex Yougoslavie. Le commissaire Jean-René Ruez a enquêté pendant six années pour retrouver les lieux d'inhumation des victimes de ces massacres, recueillir les témoignages des rescapés et les preuves des crimes opérés afin d'en traduire les coupables devant le TPI. Nous entendrons son témoignage recueilli par Xavier Pestuggia. Georges Campana est le producteur de ce film et Benoit Magimel interprète le rôle de ce commissaire.Xavier Pestuggia : Rencontre avec le commissaire Jean-René Ruez qui a donc enquêté pour retrouver les lieux d'inhumation des victimes des massacres.

programmation musicale

Kristin Asbjornsen

Trying to get home ### Samuel Barber

Agnus Dei

L'équipe

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.