pour un beau livre Là-bas, c'est dehors publié chez Actes Sud

Richard Peduzzi et là-bas, c'est dehors - Actes Sud
Richard Peduzzi et là-bas, c'est dehors - Actes Sud © Actes Sud / Richard Peduzzi

Parfois, dans la vie, la chance passe à notre portée avec une rencontre, décisive, qui dégage soudain la route devant soi. Rencontre d’amour pour certains, professionnelle parfois, d’amitié, qui est sans doute la plus durable.

Un matin gris de décembre 1967, dans une banlieue toute aussi grise, la route deRichard Peduzzi a croisé celle de Patrice Chéreau, qui dirigeait alors le théâtre de Sartrouville. Ils avaient chacun un peu plus de 20 ans, l’un était un élève surdoué et charismatique, élevé par des parents artistes. L’autre était, comme il le dit lui-même, « une pousse sauvage », monté du Havre en ruines vers la capitale, sans diplôme, sans emploi bien défini, mais décidé à donner corps à ses rêves. Ils ont parlé, longtemps. De théâtre, de décors, de livres, de tableaux, et ne se sont plus quittés pendant 47 ans, donnant naissance aux plus belles mises en scène que l’on a pu voir depuis.

Si son nom demeure, pour les amoureux de théâtre et d’opéra, évidemment lié à celui du metteur en scène disparu voici tout juste un an, certains se sont tout de même aperçu que Richard Peduzzi avait mené, par ailleurs, une carrière personnelle bien remplie.

Dessinateur et peintre, designer et créateur de mobilier, scénographe de grandes expositions, il a également dirigé pendant douze ans l’Ecole Nationale des Arts Décoratifs, puis la Villa Medicis de 2002 à 2008.

Il publie aujourd’hui, chez Actes Sud, un très beau livre, Là-bas, c'est dehors , rempli de ses dessins et aquarelles liés à ses décors de théâtre et d’opéra, ainsi que des photos de ces réalisations. Mais il y révèle également un talent resté jusque là plus secret, l’écriture. Car c’est une véritable autobiographie, pudique et poétique, qu’il a ainsi bâtie, au fil de sa plume, la structurant touche après touche, comme un décor de scène.

Richard Peduzzi est, ce soir, l’invité de l’Humeur Vagabonde .

Le reportage de Léa Minod

Juste derrière les nouvelles voies du tramway à la porte des Lilas, il y a des rues parfaitement droites et silencieuses. Des gars qu’on croise et qu’on ne regarde pas.

Mais à l’angle de la rue Chassagnole, l’oreille se dresse vers un large hangar d’où proviennent des coups de marteau et des bruits de ferraille. Ce sont les Ateliers Jipanco .Jipanco comme Jean-Pierre et compagnie.

Jean-Pierre, c’est le mari de Claire Acquart . Tous deux ont fondé l’un des derniers ateliers de construction de décors indépendant il y a une trentaine d’année. Lui au bois, elle à la peinture et une rigueur d’artisans.

Car Claire Acquart est peintre, peintre de décors, mais elle a grandi dans la riche famille du théâtre, dont elle raconte quelques souvenirs, au milieu de cette ruche qui s’affaire.

Atelier Jipanco

  1. rue de Chassagnole

93260 Les Lilas

01 55 82 08 70

Archives diffusées

  • Jean-Louis Barrault à propos Des paravents en 1966
  • Maria Casarès dans Les Paravents de Jean Genet, mise en scène de Roger Blin
  • Gabriel Garran au TNP d'Aubervilliers avec la voix de la journaliste Marceline Loridan-Ivens - extrait de l'émission L'Avenir est à vous en 1962

Les archives de l'INA et les extraits sonores diffusés ce soir

*L’accroche :

Patrice Chéreau : ce qui nous réunit, Patrice Peduzzi et moi

« Radio libre » 11.12.2010 /Arnaud Laporte France Culture

__

Archive INA 01 :

Des spectateurs se souviennent de décors de Richard Peduzzi

« Mégaphonie, mardis du théâtre » 30.03.1993 France culture

__

Archive INA 02 :

Pierre Bouteilller :Le scandale déclenché par le « Ring » de Chéreau et Boulez à Bayreuth

« France Musique » 28.08.1977

__

Archive INA 03 :

Waltraud Meier :Comment elle conçoit son rôle sur scène

« Musicomania »- Françoise Malettra France Musique - 19.04.1990

__

Archive INA 04 :

17 avril 1945:Pierre Voisin, maire du Havre :

Les destructions du Havre

__

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.