pour leur premier album en duo Song of Time Lost paru chez No Format / Sony Music

Piers Faccini et Vincent Segal - "Songs of time lost"
Piers Faccini et Vincent Segal - "Songs of time lost" © No Format / Piers Faccini et Vincent Segal

Ces deux-là sont amis depuis vingt-cinq ans. Ils se sont reconnus au premier regard échangé au cours d’une soirée où ils s’ennuyaient ferme chacun de son côté.

Dans ces années 80 musicalement très paillettes, eux ils préfèrent le blues, le rock, et la musique africaine.

Mais aussi le classique, les voix différentes, les vieilles chansons traditionnelles.

Depuis ce soir-là, Vincent Segal et Piers Faccini n’ont pas arrêté de se parler, de jouer ensemble au hasard des rencontres et des scènes, de s’échanger des disques et des noms de groupes ou d’amis musiciens, mais ils n’avaient jamais, incroyable mais vrai, jamais enregistré ensemble.

En 2004, Vincent Segal avait produit Leave no Trace , le premier album de Piers Faccini, qui fut un vrai beau succès de celui qui se croyait uniquement destiné à la peinture.

Dix ans après les revoilà tous les deux, enfin réunis sur un disque, et cette fois-ci vraiment ensemble.

Sorti en septembre dernier chez No Format/Sony Music leur album intitulé Songs of Time Lost est en fait une sorte d’album de famille pour les deux musiciens.

Il ne comporte que trois titres à leurs deux noms pour dix chansons venues d’ailleurs, des mélodies parfois très anciennes, ou composées sous d’autres cieux dans d’autres langues, mais que leur interprétation, épurée et virtuose, rend soudain extraordinairement proches les unes des autres, fraternelles et juvéniles.

La voix et la guitare de Piers Faccini, aériennes et incandescentes, sont comme sculptées par l’archet de Vincent Segal.

Une plongée dans leur univers musical le plus personnel et une réussite de plus pour les deux complices qui sont, ce soir, les invités de l’Humeur Vagabonde .

http://www.piersfaccini.com/

http://www.noformat.net/

Le reportage de Léa Minod

C'est un petit immeuble coincé entre une synagogue, une épicerie arménienne et une école publique. Trois étages, étroits. Au premier, le salon et deux fauteuils en cuir fatigués. Je songe à tous ces musiciens qui s'y sont assis avant moi et qui ont discuté des heures avec lui. Lui, Philippe Teissier Du Cros , ingénieur du son. Le complice de Vincent Segal depuis vingt ans... Lui, maître et serviteur, maître pour sa précieuse connaissance du son et serviteur pour l'écoute. Un brin contradicteur aussi, parce qu'il a son caractère, Philippe. Il m'entraîne deux étages plus haut, dans son studio. Des boutons à perte de main, tous importants, et des machines qui ronflent, bien loin d’un silence numérique souvent mortifère. C'est ici qu'a été mixé votre album. Et c'est ici qu'il en parle, au milieu de quelques bribes d'ambiance enregistrées au Café de la danse, juste avant l'un de leurs concerts. Le site de Philippe Tessier Du Cros http://www.ptdcmusic.org/

Les archives de l'INA et les extraits sonores diffusés ce soir

Accroche :

Archive INA « CULTURE MUSIQUE 06/09/2014 France Culture Matthieu Conquet

Townes van Zandt : ses influences

interview faite à Oslo (NRK Lydverket)

Alain Peters : faire de la musique créole

Quelques jours avant sa disparition ( en juillet 1995 ) Alain Peters avait accordé un dernier entretien à la chaîne de télévision Antenne Réunion

La programmation musicale autour de l'album Song of Time Lost de Piers Faccini et Vincent Segal

Extraits du disque Songs of time lost (SONY MUSIC -2014)

- Every day away from you

__

- Jesce sole

__

- Quicksilver Daydreams of Maria

__

- Mangé pour le coeur

__

__

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.