[scald=10275:sdl_editor_representation]Même les mécréants la connaissent, on n'a de cesse d'évoquer l'émoi sensuel provoqué par la visite de l'époux divin. Mais aussi pour la sublime sculpture du Bernin "La transverbération de Ste Thérèse", devant laquelle s'agglutinent des hordes de touristes sous les voûtes de l'église Sainte Marie de la Victoire à Rome. Hystérique Ste Thérèse ? Sûrement. Epileptique ? Probablement. Mais bien mieux et bien plus que cela. Après Colette, Mélanie Klein et Hannah Arendt, il n'était pas surprenant que Julia Kristeva ait envie de passer cinq années en compagnie de Teresa de Ahumada y Cepeda, pkus connue sous le noms de Ste Thérèse d'Avila. Elle aussi déviante par rapport aux canons de la bienséance féminine de son époque, elle aussi à la recherche d'un dépassement de soi-même et de l'accomplissement de ses rêves, elle aussi libre, rusée, forte et formidablement intelligente.Caroline Ostermann : à l'occasion de la sortie en DVD de la "Rue Rouge" et de "Les bourreaux meurent aussi" de Fritz Lang, rencontre avec l'historien du cinéma Serge Chauvin pour évoquer la carrière américaine du cinéaste.

programmation musicale

Maxime Le Forestier

Restons amants ### Yael Naim et David Donatien

Too long ### Bellini, par Maria Callas

I Puritani

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.