Pour Seven seas (EMI label Blue Note) Martine Abat en remplacement de Kathleen Evin, empêchée En général, le contrebassiste est plutôt discret, c’est le type qui sur scène est au fond ou sur le côté, le dos courbé, labourant les basses. Pourtant le contrebassiste c’est celui qui donne la base, le socle à un morceau de jazz. Et il arrive aussi que ce soit lui le leader. C’est le cas de l’Israélien Avishaï Cohen, l’un des meilleurs contrebassistes de jazz du moment. Bouillonnant sur scène, il est aussi compositeur, pianiste et depuis quelques albums il chante, en anglais, en hébreu ou en ladino. Plusieurs langues donc, pour lui qui vient d’un pays où vivent deux peuples qui ont tant de mal à se parler. Dans son dernier album se mêlent le oud et la guitare électrique, jazz et sonorités orientales, avec des rythmes qui donnent envie de danser. Cet album s’appelle Seven Seas, il est sorti chez EMI, et Avishaï Cohen sera en concert en France cet été.


Avishaï Cohen sera : - le 25 juin à Samois sur Seine - le 1er juillet à Cheverny - le 2 juillet à Strasbourg - le 7 juillet à Couches - le 11 juillet à Nice - et en octobre à Tourcoing, Aix-en Provence, Paris, Toulouse

reportage

Julien Cernobori : Sur l'Île aux Cygnes, en face de la maison de la radio, des passants acceptent de mettre sur leurs oreilles un casque sous lequel joue la musique d'Avishaï Cohen... réactions.

Les références

L'équipe

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.