[scald=9999:sdl_editor_representation]Rapprocher ses deux moitiés de vie, l'Orient d'où il vient, et l'Occident où il vit, Abed Azrié le fait depuis toujours avec sa musique et son chant qui nous parle au plus profond, que l'on soit de culture chrétienne, juive ou musulmane. Nul besoin, en effet d'être un expert ni d'avoir baigné tout petit dans ces sonorités, pour être traversé, emporté et conquis par la voix du chanteur et la volupté lancinante des instruments qui l'accompagnent : oud, violon, accordéon, contrebasse et percussions. Abed Azrié est en concert à Paris à l'Institut de monde Arabe les 28 et 29 Mars. Et si vous ne pouvez vous y rendre, il vous reste son dernier album, paru en octobre dernier chez Nocturne, "Mystic" composé sur des textes soufis du IXè au XIIIèsiècle. Une pure beauté.Martine Abat : Comme chaque année, La Maison des Cultures du Monde organise son Festival de l’Imaginaire. Le festival a déjà commencé avec des artistes venant du Japon, d’Irak, de Syrie, de Corée, bref du monde entier qui vont se produire jusqu’au 18 avril pour des concerts. L’Algérie est aussi invitée, elle est représentée par la chanteuse Beihdja Rahal qui se produira les mardi 1er mercredi 2 avril à la Maison des Cultures du Monde à 20h30. Le répertoire de Baihdja Rahal c’est la musique arabo-andalouse, ou musique classique algérienne, une musique vieille de plusieurs siècles, qui s’est transmise uniquement oralement, de maître à élève depuis toujours. Beihdja joue aussi d’un instrument appelé la Kwîtra, un bel instrument en forme d'amende. Deux disques de Beihdja Rahal viennent d'être édités par la Maison des Cultures du Monde : -La Nuba Zîdân (vol. 1) -La Nuba Hsîn (vol.2)

programmation musicale

Abed Azrié

Cantique de l'amour / Ibn Al Fared ### Abed Azrié

Nostlagie / Sohrawardi ### Abed Azrié

Mourir d'amour / Al-Hallaj ### Abed Azrié

Etreinte / Ibn Arabi ### liens

La Maison des Cultures du monde et son Festival de l'Imaginaire

Concerts d'Abed Azrié à l'Institut du Monde Arabe

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.