pour Nous n’irons pas ce soir au Paradis – autour de " La Divine Comédie" de Dante - au Théâtre des Abbesses du 26 mars au 11 avril et pour « Le Faiseur » de Balzac, mise en scène d’Emmanuel Demarcy-Mota au Théâtre des Abbesses jusqu’au 12 avril

Nous n'irons pas ce soir au paradis
Nous n'irons pas ce soir au paradis © Radio France

Bien sûr ici, en France, nous connaissons bien un peu Dante Alighieri , et aussi sa si belle Béatrice, et même sa Divine Comédie qui, nous semble-t-il, se passe beaucoup en Enfer. Mais, avouons-le, nous serions bien incapables de citer de mémoire un seul vers de l’un de ses trois cantiques qui comptent chacun 33 chants. D’ailleurs c’est cela, essentiellement, qui nous distingue des Italiens, tellement imprégnés, eux, dès leur plus jeune âge, des aventures et des mots du poète qu’ils l’appellent tous par son prénom. Comme si nous nous contentions, ici, de dire négligemment Victor ou Alphonse, certains que nos interlocuteurs traduiraient instantanément par Hugo et Lamartine. Il est vrai que Dante fut en quelque sorte l’inventeur de l’italien, c’est pour cela, aussi, qu’il est resté la voix de l’Italie.

Serge Maggiani qui, seul en scène, nous avait déjà fait entendre Saint-Simon, Gramsci et Proust comme nous ne les avions encore jamais entendus, revient parmi nous avec son poète fétiche, dans un spectacle qu’il interprète seul en scène, jusqu’au 11 avril à 18H au Petit Théâtre des Abbesses à Paris . Il nous le raconte, nous le dit, en italien et aussi en français, et nous le rend soudain proche, émouvant, frère de Victor et d’Alphonse. Et l’on a envie, en sortant, de rêver, de lire, et de penser. Et puis, comme Serge Maggiani n’aime pas être trop longtemps loin de la troupe, il interprète en même temps Le Faiseurde Balzac , mis en scène par Emmanuel Demarcy-Mota, jusqu’au 12 avril , en soirée, dans le même théâtre. Une pièce étonnante, sur l’argent et les dettes, que l’on croirait écrite ce matin.

De tout cela et d’autres choses, dont nous parlerons avec Serge Maggiani qui est, ce soir, l’invité de l’Humeur Vagabonde.

Le reportage d'Elsa Daynac

Le faiseur, Emmanuel Demarcy-Mota
Le faiseur, Emmanuel Demarcy-Mota © Radio France

Les temps passent et se ressemblent, Wall Sreet cède du terrain, le Cac 40 passe sous les 4.300 points, C’est la danse du monde qui passe, et se ressemble, et passe, et semble,Et la balance tangue. Ils se jettent des points, des mots, et des pourcentages,

Parle-t-on là de la vie ou du théâtre ? Tout se confond, le décor se plante,Et on se retrouve sur la scène tanguante du Théâtre des Abbesses ,

Avec Emmanuel Demarcy-Mota, metteur en scène du réel, pour parler duFaiseur de Balzac.

Le Faiseur , mis en scène par Emmanuel Demarcy-Motadu 18 mars au 12 avril 2014Au Théâtre des Abbesses

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.