[scald=9551:sdl_editor_representation]Sorti aux Etats-Unis en 1942, alors que l'armée américaine débarque en Afrique du Nord, "Casablanca" de Michaël Curtiz tombe à pic pour faire un tabac. Mais il fera mieux que cela : ce film entre directement dans le panthéon des films cultes, avec "Autant en emporte le vent", "Laura" d'Otto Preminger, "Le grand sommeil" d'Howard Hawks, "Some like it hot" de Billy Wilder ou "Tant qu'il y aura des hommes" de Preminger encore. Chacun d'ailleurs a sa liste personnelle, dans laquelle puiser les jours de cafard, et que l'on partagera, comme un journal intime, avec ceux que l'on aime vraiment, et uniquement ceux-là. En publiant au Seuil, dans la belle collection créée par Maurice Olender, et devenue La Librairie du XXIè siècle, ce petit "Casablanca", l'anthropologue Marc Augé nous entrouve sa boîte à souvenirs. Revoir un film qui a compté dans l'enfance ou l'adolescence, c'est en effet retrouver, intact, son regard de l'époque, l'odeur même du temps passé. "Casablanca" de Marc Augé, aux éditions du Seuil.### programmation musicale

Wilson Dooley

As time goes by ### Derlem et Cali

Quoi ### Suzanne Vega

Frank et Ava

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.