pour son livre Dans les yeux des autres paru aux éditions de L'Olivier

Geneviève Brisac et Dans les yeux des autres
Geneviève Brisac et Dans les yeux des autres © De l'olivier / Geneviève Brisac

Que faire avec les espoirs brisés, les amours bafouées, les amitiés déçues, les ambitions ridicules et les vanités arrogantes ? Que faire avec la comédie sociale, les scènes absurdes de la vie quotidienne, les discours pompeux des importants ? Que faire avec les grandes espérances de notre jeunesse trahies par ceux qui en sont les dépositaires ? Que faire avec le temps qui s'enfuit, lâchement, à peine a-t-on le dos tourné ?

Des livres, évidemment, des livres pour raconter, pour rire, pour transmettre, partager, entretenir la colère et, malgré tout, l'espoir.

Les anglo-saxons ont ce talent pour raconter l'intime en l'imbriquant dans le politique et le social, dans l'histoire de l'époque.

Chez nous, trop souvent, l'intime envahit tout, l'émotion se dilue dans l'attendrissement, le "je " s'étale complaisamment. C'est la rentrée littéraire, alors faîtes simple: choisissez le meilleur.

Le premier livre de notre quinzième saison ensemble ne pouvait être que spécial, donc que celui-là.

Dans les yeux des autres de Geneviève Brisac, vient de paraître aux éditions de L'Olivier. Récit drôle et féroce, mélancolique et fougueux des engagements et des blessures d'une génération entrée en politique à la fin des années 60 alors que le fond de l'air était rouge et l'espérance violente. Anna et Molly ont traversé ce temps unies comme le sont des soeurs qui jusque-là partageaient tout. Mais Anna, depuis,écrit des livres et Molly ne lui pardonne pas de démystifier les légendes, de se moquer, comme une enfant mal élevée, de salir sa famille.

Ecrivain est un métier à risque. Aujourd'hui la Révolution est loin, les injustices toujours plus cruelles, et Anna relit ses carnets "roussis comme des feuilles d'automne " et "remplis de scènes séchées comme des fleurs japonaises qui attendent leur heure pour se déplier ".

Une lecture qui déchire, réconforte et fait rire aussi. Quoi de mieux pour entamer l'année scolaire ?

Geneviève Brisac est, ce soir, l'invitée de l'Humeur Vagabonde

Geneviève Brisac est présente au septièmeFestival America

http://www.festival-america.org/

Le livre Moi, j'attends de voir passer un pingouin de Geneviève Brisac parait en Livre-Poche aux éditions 10/18

Geneviève Brisac-moi, j'attends de voir passer un pingouin
Geneviève Brisac-moi, j'attends de voir passer un pingouin © livre poche - éditions 10-18 / Geneviève Brisac

► ► ► VOIR AUSSI |Que lire à la rentrée ?

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.