[scald=10003:sdl_editor_representation]Gustave Flaubert aimait se lancer des défis. Un jour il résolut d'écrire "Un livre sur rien". Ce fut une petite nouvelle, admirable, intitulée "Un coeur simple" dont les premiers mots sont ceux-ci : "Pendant un demi-siècle, les bourgeoises de Pont l'Evêque envièrent à Madame Aubain sa servante, Félicité". Dans ce "rien" de Flaubert il y a une vie, déchirante et silencieuse, celle d'une femme qui est habitée par l'amour et que nul n'aimera vraiment. Marion Laine, à l'évidence, aime aussi les défis. Pour son premier long métrage cette jeune réalisatrice a carrément choisi d'adapter le texte de Flaubert en remplissant les blancs du récit, en ouvrant les portes laissées fermées par l'auteur, en donnant au personnages des histoires qu'elle leur a inventées. Entreprise périlleuse, mais réussie, dans lequel Sandrine Bonnaire, qui jour Félicité, et Marina Foïs, en Madame Aubain, sont prodigieuses.Sophie Joubert : rencontre avec les deux comédiennes du film Sandrine Bonnaire et Marina Foïs.

programmation musicale

Jeanne Moreau

Le tourbillon ### Adele

Chasing Pavements ### Pauline Croze

Baiser d'adieu

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.