La descendance de Simone de Beauvoir et de Jean-Paul Sartre s'enrichit chaque année, comme s'il y avait toujours un nouveau voile à retirer à cette vérité nue dont ils étaient pourtant les adeptes officiels. Après la publication de leur correspondance en 1983 et en 1990, ce fut le choc des lettres échangées Simone de Beauvoir et Nelson Algren, en 1997, puis le révélation de la relation plus intense qu'on ne le croyait avec le petit "Bost". En septembre c'est d'Amérique que nous est arrivé "un tête à tête" Sartre-Beauvoir signé Hazel Rowley, directement inspiré par le côté Beauvoir et donc fortement critiqué par le côté Sartre... C'est tout de même un grand sujet d'étonnement que de constater que vingt ans après la mort de Beauvoir et vingt six ans après celle de Sartre, ce sont leurs relations amoureuses qui passionnent bien plus que leurs engagements intellectuels et politiques. Michel Contat et Michel Antoine Burnier ont fait partie de "la famille", avec sérieux mais sans jamais sacrifier à l'esprit de sérieux. L'amitié est demeurée, la reconnaissance aussi pour un homme et une femme qui leur ont appris l'importance de l'engagement et l'absolue nécessité de travailler énormément quand on prétend écrire. Après avoir l'un comme l'autre publié des écrits plus "orthodoxes", ils signent ensemble, aujourd'hui, un drôle de livre intitulé "Sartre, roman" publié chez Grasset et qui est la forme littéraire d'un scénario qu'ils ont coécrit pour un téléfilm que France 2 finira bien programmer un de ces jours. Denis Podalydes y jous Sartre et Anne Alvaro y joue Beauvoir sous la direction de Claude Goretta.

Sophie Joubert : montage d'archives INA sur le thème Sartre, Beauvoir et la politique. Entretien avec Michel Contat en 1975 Nuit magnétique sur Simone de Beauvoir produite par Paula Jacques en 1975 Extrait des Temps modernes Enregistrement de Sartre à la Sorbonne en mai 68 A signaler, la réédition par Inculte du numéro de 66 de la revue l'Arc consacré à Sartre. Ce numéro, dirigé par Bernard Pingaud, est intéressant parce qu’il contient des textes de jeunes loups de l’époque, dont Michel Antoine Burnier. En 66, l’autorité de Sartre est remise en question, les écrivains du Nouveau Roman partent en guerre contre la littérature engagée La vocation de ce numéro était de savoir quelle place Sartre occupait dans le paysage intellectuel de l’époque On lira les contributions de Le Clézio, Robert Castel, Jean Jacques Brochier, Gilles Sandier pour le théâtre. Et bien sûr la réponse de Sartre interrogé par Bernard Pingaud, un entretien dans lequel il s’explique notamment sur la fameuse phrase « aucun livr

programmation musicale

Just Jack

Writer's block ### Sarah Vaughan

Misty ### Claude Nougaro

Le jazz et la java

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.