Metteur en scène et unique acteur de "Réparer les vivants",Emmanuel Noblet est au Théâtre du Rond Point jusqu'au 9 octobre puis en tournée dans toute la France

Simon Limbre a 19 ans. Il est le fils bien aimé de Marianne et de Sean. Son amoureuse, rencontrée au lycée, s’appelle Juliette. Et, ce matin-là, alors que le jour pointe à peine à l’horizon et qu’il gèle sur l’estuaire de la Seine, Simon et deux amis sont partis surfer, pleins de vigueur et de joie de vivre. Sur le chemin du retour, c’est l’accident. A son arrivée à l’hôpital, Simon est en état de mort cérébrale. Pour l’équipe médicale qui l’entoure, un compte à rebours s’engage. Il faut annoncer l’insupportable aux proches, engager le dialogue sur l’éventualité d’un don d’organes, prévenir les instances décisionnaires, et organiser les prélèvements autorisés dans une véritable course contre la montre. Tout s’enchaîne dans une sorte d’oratorio funèbre, tandis qu’au centre de la tragédie gît le corps encore chaud de ce jeune homme foudroyé, tel un guerrier antique. Et autour de lui va alors s’organiser un rituel funéraire au cours duquel, de la mort absurde, va pouvoir renaître la vie.

En janvier 2014 Maylis de Kerangal était venue ici même nous parler de ce livre magnifique qu’elle venait de publier chez Gallimard Réparer les Vivants . Un livre qui a bouleversé tous ceux qui l’ont lu. Parmi ses tout premiers lecteurs, l’acteur Emmanuel Noblet.

Habitué aux rôles de « jeune second » comme il le dit drôlement, on l’avait repéré au théâtre dans Le Bourgeois Gentilhomme mis en scène par Catherine Hiegel, et au cinéma dans La Conquête de Xavier Durringer, où il jouait Bruno Le Maire

Lorsqu’il lit Réparer les Vivants, Emmanuel Noblet traverse une période éprouvante, sans travail depuis de trop longs mois. Ce texte est pour lui, il le sait.

Sa force de conviction, son projet de le monter seul en scène, vont convaincre Maylis de Kerangal qui lui donne les droits. Et dans le off du Festival d’Avignon l’an dernier ce fut un vrai succès. Depuis, il est en tournée en France, et le sera encore jusqu’en juin 2017. Ces jours-ci il est à Paris, au théâtre du Rond-Point, jusqu’au 9 octobre.

Réparer les vivants en tournée


le reportage d'Elsa Daynac

Pour tenter de déceler le mystère,

De dire qui est cet homme aux multiples casquettes Emmanuel Noblet,

Qui joue tout le malade, le docteur, l’ado, la vieille,

Et lui, au milieu de tous ses personnages, Qui est-il ?

Allons demander une réponse à son ami Vincent Delerm.

Vincent Delerm dont le nouvel album À présent le 7 octobre prochain chez Tôt ou Tard

A noter la journée spéciale Vincent Delerm sur France Inter le 5 novembre

La programmation musicale

Wilco : If I ever was a child

Miles Davis :So what

Vincent Delerm:Je ne veux pas mourir ce soir

Archive INA:

Voix de Maylis de Kerangal extraite de L'Humeur Vagabonde du 28.012014

Les invités

Les références

L'équipe

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.