Chantal Thomas a ce talent rare et précieux d’écrire l’histoire de ces temps lointains comme si c’était la nôtre.

L'échange des princesses- Ed Seuil

'L'échange des princesses' de Chantal Thomas
'L'échange des princesses' de Chantal Thomas © seuil

L’histoire, nous le savons bien, est écrite par les vainqueurs. Celle des défaits, des oubliés, des humiliés, appartient à la littérature. Et, souvent, elle nous concerne davantage. Au XVIIIè siècle, en France, comme en Espagne, le règne des Bourbons est à son apogée : sur leurs empires le soleil ne se couche jamais, et les peintres fixent sur la toile la gloire des monarques et de leurs courtisans. Mais, sous le fard et les bijoux, la mort est au travail. Les guerres, les maladies, la folie taillent des coupes claires. Et, dans le peuple écrasé, germent les ferments de la colère. Que pèse, dans cette barbarie habillée de brocart et de dentelles, la vie de deux petites filles, fussent-elles princesses royales ?

Chantal Thomas a ce talent rare et précieux d’écrire l’histoire de ces temps lointains comme si c’était la nôtre. Comme si ces vies tombées en poussière palpitaient encore dans nos vies d’aujourd’hui. Et d’ailleurs c’est très exactement ce que nous ressentons en refermant ses romans, Les Adieux à la reine en 2002, le testament d’Olympe en 2010 et ce merveilleux Echange des princesses qui vient tout juste de paraître au Seuil. Il commence en 1722, lorsqu’une infante d’Espagne, agée de quatre ans est envoyée en France pour devenir l’épouse du futur Louis XV, qui a tout juste 12 ans. Elle croise à la frontière la fille du Régent qui s’en va, elle, se marier avec Don Luis, prince des Asturies, fils de Philippe V. Le Régent espère ainsi mettre un terme à la guerre de succession qui oppose depuis treize années la France à l’Espagne. Chantal Thomas est ce soir l’invitée de l’Humeur Vagabonde.

Reportage de Manuelle Calmat

Portraits de princesses- Rencontre avec Raphaël Masson, Conservateur du patrimoine et directeur du Centre de recherche du Château de Versailles:

Nous allons parcourir un étonnant album de famille. Celui de la famille royale, en compagnie de Raphaël Masson qui est conservateur du patrimoine au Château de Versailles

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.