1977, Jean Eustache tourne une sale Histoire. Un homme raconte devant une petite assemblée son expérience voyeuriste dans les toilettes d'un café. Le film est en deux volets, projetés à la suite : version fiction, puis version document. Le film pourrait s'appeler "Qu'est-ce que "? Plaisir du récit, rapport ambigu au réel, confusion entre la vie et le cinéma : Eustache est là. La rétrospective que lui consacre le centre Pompidou jusqu'à la mi-janvier permet de revenir sur les 15 films du cinéaste né en 38 à Pessac, suicidé à Paris le 5 novembre 81. Deux invités ce soir dans "L'humeur vagabonde", Luc Béraud, réalisateur et scénariste, il a été assistant sur "La maman et la putain" et "Mes petites amoureuses" et également crédité au générique de "une sale histoire". Emmanuel Burdeau, rédacteur en chef des cahiers du cinéma, et auteur d'un très beau texte à paraître en janvier : "La barbe blanche de Jean Eustache".

invité(s)

Emmanuel Burdeau, rédacteur en chef des Cahiers du cinéma

Edité aux des Cahiers du cinéma dans La petite bibliothèque : le scénario de "La Maman et la Putain", Jean Eustache. Scénario : "J’ai écrit ce scénario, disait Jean Eustache, car j’aimais une femme qui m’avait quitté. Je voulais qu’elle joue dans un film que j’avais écrit... j’ai écrit ce film pour elle et pour Jean-Pierre Léaud ; s’ils avaient refusé de le jouer, je ne l’aurai pas écrit. Je pensais écrire le film en huit jours, je n’avais écrit que la première séquence, je ne connaissais pas encore la seconde." Ce "texte de feu" comme le dit Bernadette Lafont, est écrit à partir de la vie et de la passion, mais jamais Jean Eustache ne cède à la tentaion d’imiter la vie de façon naturaliste. C’est bien d’écriture et de recréation littéraire du langage parlé qu’il s’agit ici : la beauté et la tenue de ce texte, de ces dialogues, le prouvent. Gageons que ce texte magnifique (en existe-t-il en litterature qui sonne aussi juste sur l’état d### programmation musicale

AN PIERLE

Tenderness ### SERGE GAINSBOURG

L'hôtel particulier ### DIVINE COMEDY

Generation sex ### liens

Rétrospective Jean Eustache au Centre Pompidou

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.