[scald=9045:sdl_editor_representation]C'est une vraie star, anglaise de surcroît, qui a choisi la France pour vivre et travailler. Une star qui, après une carrière fulgurante avec les plus grands metteurs en scène, Visconti, Lumet, Allen ou Oshima, avait disparu des écrans pendant une bonne dizaine d'années. C'est en 2001, avec Sous le sable de François Ozon, que Charlotte Rampling a repris sa place, au premier rang, pour une seconde vie encore plus belle, dit-elle, que la première. Charlotte Rampling est en ce moment, sur la scène du théâtre de la Madeleine, avec Didier Sandre et Bernard Verley, pour La Danse de la Mort de Strindberg, mise en scène par Hans Peter Cloos. Et puis ce soir démarre, à Créteil, le 29ème festival international du film de femmes dont elle est l'invitée d'honneur. C'était l'occasion pour l'humeur vagabonde de recevoir Charlotte Rampling.Sophie Joubert: Demain à 19H, le festival international de films de femmes de Créteil projette en Avant Première le film que Claire Devers a réalisé pour Arte « le pendu » C’est une adaptation d’une nouvelle inconnue d’Henry James, la tierce personne L’histoire de deux vieilles filles, deux cousines, qui reviennent des années après dans le manoir familial et se rendent compte que la maison est hantée par Gustave, un beau fantôme à la tête penchée, leur ancêtre pendu pour contrebande. Claire Devers a réalisé une comédie loufoque et romanesque qui tient essentiellement sur l’interprétation de Dominique Blanc et de Dominique Reymond, parfaites, il y a aussi Denis Podalydès dans le rôle du notaire et Eric Ruf dans celui du fantôme Les deux comédiennes du film seront là demain à l’issue de la projection Le film sera diffusé sur Arte en juillet

programmation musicale

Emiliana Torini

Easy ### Jehro

All I Want ### Jean-Louis Aubert

On vit d'amour ### Louis et Virginie Ledoyen

Opium

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.