La chef cuisinière Hélène Darroze publie "Personne ne me volera ce que j'ai dansé" aux éditions du Cherche Midi. Fille et petite-fille de cuisinier, Hélène Darroze n'était pas du tout destinée à poursuivre la tradition familiale. Pourtant, son diplôme de Sup de Co en poche, Hélène se retrouve chez Alain Ducasse, à Monaco, pour s'occuper de la paperasserie. La suite était prévisible... Installée à Paris en 1999, Hélène Darroze recevra sa première étoile l'année suivnate et la deuxième en 2003. Seule femme, avec Anne-Sophie Pic, de Valence, à entrer ainsi, à 36 ans, dans ce club exclusivement masculin. Landaise dans toute les fibres de son être, Hélène Darroze a été excessivement bien élevée, dans les traditions gastronomiques riches et généreuses de ce Sud Ouest béni par les dieux de la gourmandise et du bien-vivre. Héritière, donc, elle l'est et n'en démord pas. Mais elle-même, aussi, avec ses révoltes, ses curiosités, son goût pour l'ailleurs et un assez fort penchant pour la transgression qui lui a valu quelques tempêtes familiales. Elle récidive aujourd'hui avec un superbe livre de recettes, bien sûr, mais qui ne correspond en rien aux canons du genre. Récit de gourmand et recettes sensuelles qui lui ressemblent intimement... Restaurant Hélène Darroze 4, rue d'Assas 75006 Paris

Rencontre avec Gérard Vives, qui sélectionne les meilleurs poivres dans le monde entier en sillonnant les plantations d'Inde, Indonésie, Thaïlande, Malaisie, Viet-Nam, Sri Lanka, Cameroun... On peut trouver ses poivres dans les épiceries fines et chez certains cavistes. www.le comptoirdespoivres.com www.gerardvives.com3

programmation musicale

Mathieu Boogaerts

Une bonne nouvelle ### Franck Sinatra

Night and day ### Télépopmusic

Don't look back

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.