Franck McCourt, mort en 2009, est l’auteur des « Cendres d’Angela » qui lui a valu le prix Pulitzer en 1996, et de « C’est comment l’Amérique ? », deux livres magnifiques dans lesquels cet Américain d’origine irlandaise raconte son enfance misérable à Limerick, puis ses années de galère à New York avant que la littérature ne le sauve de l’alcool et de la dépression. Plein d’humour, McCourt avait l’habitude d’expliquer, lorsqu’on l’interrogeait sur son parcours, qu’il avait longtemps été un homme plein de colère et de ressentiment. Et que, finalement, il s’était apaisé en comprenant que c’était justement cette vie-là, si difficile, dont il lui avait fallu triompher, qui lui avait sauvé la vie.

Un New-Yorkais à Paris
Un New-Yorkais à Paris © Radio France

« Ma vie m’a sauvé la vie » est justement la devise qu’Israël Horovitz lui a empruntée. Lui qui, fils d’un camionneur plutôt brutal, issu d’une famille juive ayant fuit les pogroms d’Europe de l’est, est devenu à force d’obstination et de talent l’un des dramaturges les plus joués à travers le monde. De son enfance cabossée, celui que ses amis appellent Artie ne garde aucune amertume. Pour s’en guérir, il en a tiré l’argument de nombreuses pièces, farfelues, et douces-amères. Et parce qu’il estime avoir été plutôt chanceux, il enseigne, aide et forme de jeunes écrivains aux Etats-Unis et en France, sa deuxième patrie. Il publie aujourd’hui chez Grasset une biographie pleine d’anecdotes, de tendresse et d’humour, « Un New-Yorkais à Paris », traduite par Cécile Dutheil de la Rochère.

Traduction simultanée assurée par Xavier Combe

Un New-Yorkais à Paris , Grasset, traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Cécile Dutheil de la Rochère

Le reportage de Perrine Malinge

Sempé 3
Sempé 3 © JJ Sempé éd Martine Gossieaux / JJ Sempé

Rencontre avec Jean-Jacques Sempé , dans son atelier parisien. Son premier album "Rien n'est simple" est paru en 1962. Puis suivra "Tout se complique"... et Sempé a publié depuis une quarantaine d'album. Plus d'une centaine de ses dessins ont fait la couverture du New Yorker... Un français à Neaw York!

Et visite de l'exposition "Sempé - Un peu de Paris et d'ailleur s ..." qui se tient à l'Hôtel de Ville (Paris) jusqu'au 11 février 2012 et réunit plus de 300 dessins originaux de Sempé. Le Petit Nicolas, mais pas que... loin de là.

(tous les jours sauf dimanche et fête, de 10h à 19h)

Le catalogue de l'exposition est publié aux éditions Martine Gossieaux.

Le livre Enfances est paru en septembre dernier aux éditions Denoël et Martine Gossieaux : Sempé s'entretient avec Marc Lecarpentier sur son enfance; des dessins inédits accompagnent cet entretien.

La programmation musicale

- Paul Simon, "My little town"

- Vincent Liben, "La condition de l'allumette"

- Aloe Blacc, "Green lights"

Les liens

Galerie Martine Gossieaux

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.