Eric Longworth,Chérif Soumano etJean-Luc Di Fraya ,les trois membres du World Kora Trio sont ce soir les invités de l'Humeur Vagabonde pour le CD« Korazon »(paru chezPassé Minuit/ L’autre distribution)et pour leursérie de concerts au Studio de l'Ermitage du 27 février au premier mars 2013.

World Kora Trio
World Kora Trio © Radio France

En août 2010, à Rochefort en Charente Maritime, Philippe Thieyre , son directeur artistique, présentait le festival Rochefort en accords qui tenait, cette année-là, sa 6ème édition. Le principe : faire se rencontrer des musiciens venus d’Europe, d’Amérique et d’Afrique, pour le plaisir de les écouter jouer ensemble d’autres répertoires que les leurs et découvrir, ensemble, le résultat musical de ces assemblages « imprévisibles et inattendus ». En 2010, justement, un coup de foudre musical et amical s’est produit entre le violoncelliste Eric Longworth et le joueur de kora malien Chérif Soumano . Pour les deux, il était évident que cette rencontre ne pouvait s’arrêter là.

Depuis longtemps, Eric Longworth attendait l’occasion de travailler avec lechanteur et percussionniste marseillais Jean-Luc Di Fraya. Ils ont essayé, ça a marché, le World Kora Trio est né. La couleur est franchement jazz, les influences africaines sont très présentes, la voix est surprenante, on voyage, on rêve, univers à la fois familier et inclassable. Leur premier album vient de sortir chez Passé Minuit/ L’autre distribution. Il s’appelle "Korazon", avec un k. Tout juste de retour d’une tournée canadienne, Eric Longworth, Chérif Soumano et Jean-Luc Di Fraya, les trois du World Kora Trio sont, ce soir, les invités de l’Humeur Vagabonde.

L'actualité du World Kora Trio

  • Les 27 et 28 février: Paris / Studio L’Ermitage. Plateau double avec INTERZONE (Serge Teyssot Gay & Khaled Al Jaramani)

  • Le 1er mars : Paris / Studio L’Ermitage plateau double avec LAS HERMANAS CARONNI - Les 7 et 8 mars : Stage d'Improvisation pour Instruments à Cordes, Jazz Action Valence- Le 21 mars : Salon de Provence en collaboration avec Forum Musique- Le 22 mars : Berre L’Etang- Le 28 mars : Pierrelatte / Isclo D'or- Le 29 mars : Lycée / en collaboration avec la Cordonnerie

  • Le 25 mai : Noirétable- Le 30 mai : Cité de la Musique Romans avec la Cordonnerie

  • Le 6 juin : Projet Sting avec Yasmina Kachouche / MJC Robert Martin, Romans en Isere

Le reportage de Vinciane Haudebourg autour de "Nahoul", l'album de Kamilya Jubran et Sarah Murcia

Nahoul
Nahoul © Accords Croisés

Une rencontre musicale extrêmement élégante entre la palestinienne Kamilya Jubran et la française Sarah Murcia . La première chante et joue de l'oud, la deuxième de la contrebasse et toutes les deux tissent une toile musicale très poétique dans un album qui vient de sortir chez Accords Croisés . Aux sons de la contrebasse, la voix de Kamilya Jubran se plaint, s’évanouit mais ne se perd jamais. Elle se fait suave en caressant les poèmes arabes contemporains de Salman Masalha ou Hassan Najmi, devient plus aride et rugueuse dans les accords dissonants de poésie bédouine. La contrebasse qui la soutient lui ouvre toujours des volumes de liberté. Le résultat est magnifique. Sophistiqué et épuré à la fois, sensuel mais sans affectation, sobre et puissant. Et c’est Kamilya Jubran elle-même qui nous en parle.

Les liens

Le site d'Eric Longsworth

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.