[scald=10983:sdl_editor_representation]David Mangin, architecte, Grand prix de l’urbanisme 2008 Choisi en décembre pour coordonner l’aménagement des Halles « Les Halles, villes intérieures » éditions Parenthèses Trente ans après la conquérante feuille de route fixée par un maire nommé Jacques Chirac, « la renaissance du cœur de Paris », elle, se fait toujours désirer. Depuis la démolition des Pavillons Baltard et le creusement de ce fameux trou des Halles qui reste comme une plaie toujours ouverte au cœur d’une génération de Parisiens, on a le sentiment que politiques et architectes tentent simplement de poser quelques rustines sur un Titanic urbanistique… Mais peut-être que les choses vont enfin changer. En décembre dernier l’architecte David Mangin, grand prix de l’urbanisme 2008, se voyait désigné comme coordinateur du réaménagement du quartier des Halles, son agence, Seura, étant en plus chargée de la création du futur jardin qui prendra place sur la dalle au pied de l’Eglise St Eustache. Après le concours qui avait déchaîné les passions en 2004, l’actuel maire de la capitale semble avoir choisi la prudence et la division des risques. Penser la ville, aujourd’hui, parait étrangement plus difficile en France qu’ailleurs. A lire aussi "La ville passante" ouvrage collectif auquel a participé David Mangin aux éditions ParenthèsesMartine Abat : rencontre dans le quartier des Halles avec deux "utilisatrices" du quartier. L'une y vit, elle fréquente le jardin, elle regarde ce quartier avec beaucoup de douceur. L'autre vit en banlieu, elle y passe chaque jour en RER, y donne ses rendez-vous et le lieu est important dans son itinéraire personnel, il a été pour elle une porte sur Paris.

programmation musicale

Vincent Delerm

Je pense à toi ### Melissa Laveaux

Needle in the hay

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.