Il a réalisé deux magnifiques documentaires sur l'artiste-peintre au travail dans son atelier.

Les deux films, Vladimir Velickovic, le choix du noir (52mn) et Valdimir Velickovic, le Grand Dessin (26mn), seront projetés samedi 30 janvier à 17h30 au Louvre, dans le cadre des Journées Internationales du film sur l’Art .

Egalement disponibles en DVD.

A l’écart des modes et des marchés, il poursuit depuis plus d’un demi siècle sa route solitaire, hantée par des visions de cauchemar.

Né en 1935 à Belgrade, il grandit dans une ville traumatisée par les atrocités de l’occupation allemande, particulièrement féroce dans ce pays déchiré entre les milices nazies et la résistance communiste.

En 1960, jeune peintre prometteur, il bénéficie d’une bourse qui lui permet d’aller poursuivre son travail à Paris où il s’installera définitivement en 1965 après avoir reçu le prix de la Biennale.

Dessinateur hors-pair, Velickovic travaille le plus souvent sur des grands formats, peignant de façon obsessionnelle des corps suppliciés, attaqués par des rats, des corbeaux, poursuivis par des chiens, dans des tons de noir, de gris, de brun. « Je veux que mes tableaux laissent une cicatrice dans l’esprit de ceux qui les regardent », aime-t-il à dire.

Le geste de création d’un artiste est toujours fascinant et bouleversant. Le cinéma s’y est souvent intéressé.

On a ainsi vu Matisse au travail en 1946, Clouzot tourner autour de Picasso en 1956, ou Pollock saisi au dessus de son immense toile posée au sol en 1951.

François Catonné , l’un des meilleurs directeurs de la photo, récompensé notamment pour Indochine de Régis Warnier, et à qui l’on doit la sublime image de tous les films du couple Prieur-Mordillat depuis Corpus Christi jusqu’au récent Jésus et l’Islam , s’est passionné ces dernières années pour le travail des peintres qu’il apprécie.

Il a ainsi réalisé deux documentaires sur Velickovic , l’un de 26’ où il suit la confection d’un grand dessin à la plume, l’autre de 52’, intitulé Le Choix du Noir , dans lequel il fait parler l’artiste, au travail dans son atelier.

Ces deux films, disponibles en DVD, seront projetés ce samedi 30 janvier, à 17H30 au Louvre, dans le cadre des Journées internationales du film sur l’ar t. Ils seront suivis d’un débat entre le peintre, le réalisateur et Michel Ciment, de la revue Positif.

François Catonné est, ce soir, l’invité de l’Humeur Vagabonde.

Le blog de François Catonné :

http://francoiscatonne.canalblog.com/

Un DVD sous titré en anglais et en Serbe a été édité. On le trouve sur :

http://www.vladimir-velickovic-lefilm.com/

Un peu plus sur François Catonné :

https://vimeo.com/francoiscatonne

http://www.kinou.fr/non-classe/francois-catonne-realisateur-de-deux-documentaires-sur-le-peintre-vladimir-velickovic/

Programmation musicale

- CD 3 :Thomas ENHCO Musique extraite du documentaire Autoportrait d'Albert Sauteur de François CATONNé (2011)__

Les références

L'équipe

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.