Arthur Phillips est ce soir l'invité de l'Humeur Vagabonde pour "La tragédie d'Arthur", paru au Cherche Midi le 14 février 2013

"La tragédie d'Arthur"
"La tragédie d'Arthur" © Editions du Cherche Midi

Un certain Arthur Phillips, écrivain de son état, publie, chez son éditeur habituel, Random House, à New York, un livre qui suscite l’effervescence dans la critique. Il a, en effet, recueilli des mains de son père, sur son lit de mort, un véritable trésor : une pièce inédite de William Shakespeare que celui-ci aurait volé de longues années auparavant dans la bibliothèque d’un nobliau anglais qui en ignorait l’existence. Les plus grands experts internationaux ont été formels : après vérification du papier, de l’encre, de la colle et de la versification, cette « Tragédie d’Arthur », puisque telle est son nom, semble bien être authentique . Le problème, qu’Arthur Phillips va énoncer dans une très longue préface à la pièce, est que lui-même reste persuadé que tout ceci est l’ultime escroquerie de son père, habile faussaire qui a fait de nombreux séjours en prison.

Un autre Arthur Phillips – ou serait-ce le même ?vient de faire paraître au Cherche Midi un livre brillant, drôle, d’une érudition évidente et qui plonge son lecteur, embarqué dans un récit haletant, dans un état proche du vertige. Jugez-en : l’auteur, Arthur Phillips donc, écrit l’histoire d’un Arthur Phillips possédant énormément de points communs avec lui-même, à qui échoit la rude tâche de faire paraître une pièce supposée inédite de Shakespeare qu’il croit être un faux, parce que son éditeur, qui flaire le bon coup, l’oblige à honorer son contrat. La pièce est bien là, en vers, imprimée comme il se doit, et précédée de ce qui est présentée comme une préface avertissant le lecteur qu’il s’agit d’une mystification et d’un avis de l’éditeur affirmant qu’il s’agit bien d’une véritable œuvre du grand Will. Un roman superbement ficelé par Arthur Phillips, le vrai, qui est, ce soir, l’invité de l’Humeur Vagabonde.

Avec l'aimable contribution de Xavier Combe pour la traduction

Le résumé du livre

Arthur Phillips a été élevé par un père excentrique, faussaire et escroc de génie, passionné par Shakespeare. A la veille de sa mort, il confie à ses enfants son plus grand trésor : La tragédie d'Arthur, ultime pièce du dramaturge. Alors que les experts authentifient l'ouvrage, Arthur croit à une nouvelle facétie de son père. Cependant, un éditeur le pousse à publier le texte.Traduit de l'anglais par Bernard Hoepffner

Le reportage de Julien Cernobori

Les invités

Les références

L'équipe

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.