photo2
photo2 © Radio France
sortie le 3 novembre de "La Princesse de Montpensier" d’après le roman de Mme de La Fayette avec Mélanie Thierry, Gaspard Ulliel, Grégoire Leprince-Ringuet, Lambert Wilson. En France, à l’automne 1567, le roi Charles IX est malade, sa mère, Catherine de Médicis, gouverne d’une main de fer. La guerre contre les huguenots, soutenus par les Condé, déchire le royaume. Pendant les massacres les affaires continuent entre les grandes familles : le Duc de Montpensier obtient du riche Marquis de Mézières qu’il reprenne la parole donnée aux Guise et lui accorde la main de sa fille, Marie, pour son fils unique. La jeune princesse de Montpensier deviendra l’objet d’une rivalité féroce entre quatre hommes : son époux, qui en tombe amoureux, Henri de Guise qu’elle aime toujours, le duc d’Anjou, futur Henri III, charmé par sa beauté, et même son précepteur, le comte de Chabannes, qui a su développer ses dons intellectuels. La Princesse de Montpensier est un bref roman publié en 1662 par Mme de Lafayette, auteur de la célèbre Princesse de Clèves qui fit tant souffrir le futur chef de l’etat. Dorénavant c’est aussi un film, absolument formidable, réalisé par Bertrand Tavernier, qui sera sur les écrans à partir du 3 novembre. Du vrai, du grand, du beau cinéma, avec des acteurs en état de grâce, Mélanie Thierry, Gaspard Ulliel, Lambert Wilson, Grégoire Leprince-Ringuet, superbement filmés par une caméra juvénile. Splendide itinéraire d’une femme du XVIè siècle, considérée comme un bien à négocier, qui découvre la pensée, le doute, la révolte, l’amour, et décide de rompre avec un destin que d’autres lui ont fabriqué. Bertrand Tavernier est, ce soir, l’invité de l’Humeur Vagabonde. ### **reportage** Lucie Akoun a rencontré Bruno De Keyzer, directeur de la photographie; Guy-Claude François, chef décorateur et Caroline de Vivaise, costumière, sur leur travail pour "La Princesse de Montpensier".
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.