pour son livre Sigmund Freud en son temps et dans le nôtre publié au Seuil.

Elisabeth Roudinesco-Sigmund Freud en son temps et dans le nôtre
Elisabeth Roudinesco-Sigmund Freud en son temps et dans le nôtre © Seuil / Elisabeth Roudinesco

En 1938, lorsqu’il arrive en Angleterre avec sa famille et ses proches, fuyant Vienne et les menaces nazies qui se précisent, Sigmund Freud n’a plus que dix-huit mois à vivre. Après 25 opérations et des traitements douloureux restés sans effet, son cancer de la mâchoire a explosé. Plus tard, il demandera à son médecin de l’aider à en finir. Sa renommée, alors, est mondiale.

Partout, en Europe comme aux États-Unis, son invention, la psychanalyse, « cette maladie de l’esprit qui se prend pour son remède », comme disait méchamment son contemporain Karl Krauss, connaît un développement formidable, même si, contrairement à ce qu’il espérait, elle n’est pas devenue une science à part entière. Et ses continuateurs ont déjà créé autant de chapelles s’excluant les unes les autres, comme le faisaient déjà, à Vienne, autour de lui, ses premiers disciples.

Depuis, les tenants et les adversaires de la psychanalyse n’ont cessé d’interpréter la vie de Freud pour étayer leurs propres théories, leur dévotion ou leur détestation de l’homme et de ses écrits.

Grâce à l’ouverture, en 2010, d’une partie importante de ses archives, correspondances et études de cas, l’homme Freud apparaît plus nettement et certaines des légendes noires qui l’entourent tombent d’elles-mêmes, tandis que certaines de ses faiblesses, erreurs et obsessions, nous apparaissent plus clairement.

Vingt ans après son œuvre essentielle sur Jacques Lacan, l’historienne Elisabeth Roudinesco s’est attaquée à la statue du commandeur elle-même avecSigmund Freud, en son temps et dans le nôtre récemment paru au Seuil. Ce gros livre dresse le portrait d’un intellectuel juif déjudéïsé, profondément viennois, bourgeois conservateur, fasciné par l’irrationnel, régnant sur son cénacle d’admirateurs et de proches et, au bout du compte, vrai penseur de la modernité.

Plus qu’une biographie, ce passionnant récit restitue l’atmosphère de ce monde d’hier d’où est sortie une approche révolutionnaire du traitement des maladies de l’âme.

Elisabeth Roudinesco est, ce soir, l’invitée de l’Humeur Vagabonde .

Conseil de lecture :

Michel Minard - Le DSM-ROI -La psychiatrie américaine et la fabrique des diagnostics
Michel Minard - Le DSM-ROI -La psychiatrie américaine et la fabrique des diagnostics © Editions Eres / Michel Minard

Le DSM-ROI - La psychiatrie américaine et la fabrique des diagnostics de Michel MINARD

aux éditions Erès (2013)

Ce livre a reçu le Prix de l’Évolution Psychiatrique 2014

Le reportage de Lucie Akoun

Est-il possible de réinventer le rapport du soignant au soigné ? Du médecin au patient ? Est-il possible dans un univers médicalisé tragiquement envahi par des protocoles aux recommandations parfois absurdes de sortir de ce cadre sclérosant, de s’affranchir de cette norme ?

C’est sans doute ce que tente de faire chaque jour leCentre d’Aide Thérapeutique à Temps Partiel Camille Claudel à Asnières.

Ici, patients, médecin et infirmiers psychiatre, psychologues se retrouvent en groupe autour d’un projet : cuisiner le mardi, faire de l’informatique le mercredi, jouer au foot le jeudi et écrire le vendredi.

Sans prescription, sur la base du volontariat chacun se rend là librement.

Journal Et tout et tout
Journal Et tout et tout © Lucie Akoun / Lucie Akoun

Mercredi dernier avait lieu la conférence de rédaction du tout nouveau journal intituléEt tout et tout monté__ par le groupe des participants du mercredi …

Rencontre...

Conseil de lecture:

Mathieu Bellahsen-La santé mentale, vers un bonheur sous contrôle
Mathieu Bellahsen-La santé mentale, vers un bonheur sous contrôle © Editions La Fabrique / Mathieu Ballahsen

La santé mentale – vers un bonheur sous contrôle -

de Mathieu Bellahsen

aux éditions La Fabrique

Les archives de l'INA et les extraits sonores diffusés ce soir :

*L’accroche :

- Archive INA : Sigmund Freud en 1938, à son arrivée à Londres :

La naissance d’une nouvelle science :la psychanalyse

- Archive INA 01: Sigmund Freud , 1938, à son arrivée à Londres :

Son départ de Vienne

- Archive INA 02 :Jacques Lacan : Freud a centré les choses sur la sexualité

25.07.1973 / Nadine Nimier – France Culture

- Archive 03 : Carl Gustav Jung 1959 : sa rencontre avec Freud __

(archive Bordas)

- Archive INA 04 : Edmund Engelman , qui a photographié la maison des Freud , en 1938, quelques jours avant que la famille Freud ne parte en Grande Bretagne.

« Les après-midi de France culture » 23.01.1980

- Archive 05: Anna Freud à la fin de sa vie

Extrait d ’un documentaire diffusé dans les « Nuits magnétiques » du 23.06.1993 - France Culture

- Archive INA 06: Marie Bonaparte évoque la vie quotidienne de Freud

11.03.1958

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.