Un jour, soudain, un homme à qui, comme on dit, tout à réussi : aisance matérielle, bon métier, beau mariage, un fils qui marche bien, un jour, soudain, décide de tout quitter. pour rien ni personne, sauf pour lui. Il ne supporte plus une vie qui lui apparaît vide et mensongère. Charles Bénesteau, personnage créé par Emmanuel Bove dans un roman paru en 1935, va s'installer dans un quartier populaire de Paris et tente d'y retrouver sa place, celle de l'écrivain lui-même n'a jamais su trouver dans la société des hommes. Mort en 1945, Emmanuel Bove a rencontré de son vivant un succès épisodique. C'est après sa disparition que des générations de lecteurs l'ont rencontré, se repassant ses livres comme autant de signes de reconnaissance. Jean-Pierre Darroussin fait partie de ces lecteurs fidèles, fascinés depuis longtemps par l'univers désespéré et profondément humain de cet écrivain singulier. C'est donc l'un des livres les moins connu de Bove, "le pressentiment" qu'il a choisi d'adapter au cinéma pour son premier long métrage. Le film sort mercredi prochain, 4 octobre, sur les écrans, avec Hyppolite Girardot, Nathalie Richard, Anne Canovas, Valérie Stroh et Jean-Pierre Darroussin. L'oeuvre d'Emmanuel Bove est édité par le Castor Astral.

Julien Cernobori : Rencontre avec Jean-Luc Bitton, biographe d'Emmanuel Bove et passionné par son oeuvre, auteur avce Rayond Cousse de "Emmanuel Bove : la vie comme une ombre " aux éditions Castor Astral.

programmation musicale

Jehro

I Want love ### France Gall

Evidemment ### Anis

Louise et Thelma

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.