Du beau son avec Pascale Clark et Candice Marchal, les 2 créatrices de BoxSons, nouvelle plateforme de reportages

Pascale Clark
Pascale Clark © Getty / Eric Fougère

On le sait bien, les Américains inventent notre monde dix ans avant nous, et nous finissons toujours par les suivre, pour le meilleur et pour le pire. Ainsi, aux Etats Unis, depuis des années, chacun se fabrique sa radio comme il l’entend. Ecouteur dans les oreilles, pendant son jogging, en faisant ses courses, sous la douche, dans son lit pendant que l’autre ronfle, on peut écouter de la fiction, du reportage, du divertissement, des enquêtes criminelles scénarisées, il y en a pour tous les goûts. C’est sur le net, c’est payant ou pas selon qu’il y a de la pub ou pas. Chez nous, jusqu’ici, la radio à la demande s’appelle podcast en bon français (baladodiffusion chez nos cousins du Québec) et cela concerne essentiellement la réécoute de programmes déjà diffusés. Mais les temps changent. Après Arte Radio qui a ouvert la voie à l’aventure documentaire sonore en ligne, de nouveaux média s’installent sur la toile et s’affranchissent joyeusement du carcan formaté des émissions de studio.

Bienvenue, donc, à BoxSons, comme boîte à sons et comme beau désordre, qui s’est ouvert à nos oreilles gourmandes le 18 avril. Imaginé comme un défi il y a deux ans par l’amie Pascale Clark, lassée du ron-ron promotionnel envahissant les ondes, BoxSons est d’abord un havre bienvenu pour tous ceux qui aiment qu’on leur raconte des histoires. Des histoires vraies, de gens vrais, dans des lieux vrais. Du reportage donc, avec du beau son, des silences, des rires, des larmes, des coups de gueule. La vie en quelque sorte, mise en ondes par un collectif de reporters, techniciens, bruiteurs et comédiens, dans différents formats allant de la petite vignette au documentaire au long cours. Tout cela dans votre smartphone en échange d’un abonnement qui permettra au nouveau medium de se passer de publicité et d’assurer sa liberté.

Pascale Clark et Candice Marchal, ses deux fondatrices sont aujourd’hui les invitées de l’Humeur Vagabonde.

Avec des extraits de reportages de Marie Monnier, Elodie Font, Pascale Clark, Cédric Herrou, Romain Anlewicz,

Le reportage d'Elsa Daynac:

Elsa a rencontré celles et ceux qui font BoxSons

La programmation musicale:

William Z. Villain:Her song

Albin de la Simone:Une femme

Paul SimonThe sound of Silence

L'Humeur vagabonde vous conseille :

La pièce Notre classe, à voir jusqu'au 10 Mai 2017 à La Cartoucherie, (théâtre de l' Épée de Bois-Paris), d’après un texte de Tadeusz Slobodzianek mis en scène par Justine Wojtyniak.

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.