pour "Alexandra David Néel, j'irai au pays des neiges", de Joël Farges, le 1er juin à 20h40 sur Arte

En 1911 à Pondichéry, comptoir français de l’Inde, une conférencière réputée, en chapeau, gantée, sanglée dans son corset et ses robes de bon couturier, fait scandale dans la petite communauté européenne. Voyageant seule, se proclamant bouddhiste, anarchiste et féministe, elle prêche l’émancipation aux femmes de la colonie, en attendant d’organiser un voyage qui, proclame-t-elle, l’amènera jusqu’au Tibet. Alexandra David-Néel, âgée alors de 43 ans, en est à son troisième voyage en Inde. Cette fois-ci, elle est bien décidée à ne pas repartir en France tant qu’elle n’aura pas rencontré le 13ème Dalaï Lama et pu entrer à Lhassa, interdite aux étrangers par les Anglais qui administrent la région.

J'irai au pays des neiges / Pierre Javaux prod.
J'irai au pays des neiges / Pierre Javaux prod. © Radio France
J'irai au pays des neiges / Pierre Javaux prod
J'irai au pays des neiges / Pierre Javaux prod © Radio France

Ce périple inimaginable de quatorze ans mènera Alexandra David-Néel jusqu’au bout de sa quête, à travers l’Inde, le Sikkim, le Japon, la Corée, la Chine et la Mongolie. 7000 kilomètres, dont les dernières étapes à pied, pour entrer enfin au pays des neiges et dans le panthéon des explorateurs de légende. Dominique Blanc incarne avec fougue cette femme en acier trempé dans le film que le réalisateur Joël Farges a consacré à celle qui fut surnommée par les bouddhistes « forteresse de la méditation », et qui passe vendredi 1er juin à 20h40 sur Arte. Tourné dans les montagnes du Sikkim et du Ladakh, J’irai au pays des neiges coupe le souffle : beauté des paysages, folie de l’entreprise, magnifique Dominique Blanc...

Alexandra David-Néel
Alexandra David-Néel © Radio France

La programmation musicale

- Melody Gardot, "Mira"

- Mina Tindle, "Pan"

- Susheela Raman, "Maya"

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.