[scald=11269:sdl_editor_representation]Pour l'exposition « Jeux de princes, jeux de vilains » A la bibliothèque de l’Arsenal jusqu’au 21 juin Le Catalogue est en coédition BnF/Seuil Dans son Gargantua, Rabelais avait répertorié pas moins de 217 jeux, des plus triviaux, tels que nous les rapportent les fabliaux du moyen Age, aux plus raffinés qui avaient la faveur des aristocrates. Mais qu’ils divertissent les vilains ou trompent l’ennui des princes, les jeux ont existé depuis la nuit des temps, sur les berges du Nil comme dans les palais des empereurs de Chine. Pied de nez au destin, défi au ciel, passe temps intellectuel, ruine des familles, ils ont inspiré écrivains, peintres, ébénistes, artisans d’art et collectionneurs. « Jeux de princes, jeux de vilains », tel est justement le titre de la passionnante exposition qui se tient jusqu’au 21 juin à la très belle Bibliothèque de l’Arsenal à Paris. Grâce à Martine Abat, qui l’a visitée en compagnie de l’historien Thierry Depaulis, nous en aurons quelques aperçus dans le courant de notre émission. Un très beau livre-catalogue co-édité par Le Seuil et la BnF a été réalisé sous la direction de la commissaire de l’exposition, Eve Netchine.Martine Abat : visite de l'exposition avec Thierry Depaulis, historien du jeu : comment son fabriquées les cartes au 17ème siècle en Europe, qu'est-ce que le cavagnol ? D'où vient le tarot ?

programmation musicale

Vincent Delerm

Je pense à toi ### Camille

Cats and dogs ### Serges Gainsbourg

Black Trombone ### liens

Le site de la BNF

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.