[scald=11725:sdl_editor_representation]Sophie Lévy est commissaire de l’exposition Joan Mitchell Au musée des Impressionnismes à Giverny Jusqu’au 31 octobre. On la disait sauvage, au sens de rugueuse, pas diplomate, parlant comme un charretier, fumant comme un pompier, buvant sec et peu disposée à expliquer sa peinture à ceux qui voulaient y voir quelque chose de nommable. Joan Mitchell, il faut le dire à tous ceux qui ne la connaissent pas, est l’un des plus grands peintres abstraits du XXè siècle, l’égale des Pollock, Rothko, de Kooning, Motherwell qu’elle a cotoyé à New York dans les années 50 et 60. Mais il est vrai qu’elle était femme et qu’elle a choisi, en 1967, de s’installer en France. Deux handicaps difficiles à surmonter dans le monde de l’art, comme dans d’autres… Le musée des Impressionnismes à Giverny nous offre jusqu’au 31 octobre une splendide rétrospective Joan Mitchell telle que nous n’en avions pas vu depuis l’exposition de 1994 au Jeu de Paume. Plus de vingt toiles réalisées entre 1950 et 1992, certaines monumentales, extraordinaire explosion de couleurs et d’émotions, venues de collections privées et publiques, françaises et américaines. Aurélie Charon l’a visitée pour vous en compagnie de l’historien d’art Eric de Chassey et, pour en parler avec nous ce soir, c’est Sophie Lévy, commissaire de l’exposition qui est l’invitée de cette première Humeur Vagabonde de la rentrée.Aurélie Charon : Visite au Musée des impressionnismes de Giverny pour l'exposition "Joan Mitchell", accompagnée par l'historien d'art Eric de Chassey. Le catalogue de l'exposition "Joan Mitchell, la peinture des Deux Mondes" est édité par Skira

programmation musicale

Neneh Scherry

woman ### Lonely Drifter Karen

La chouette ### Madeleine Peyroux

River of tears ### Chet Baker

My funny Valentine ### liens

Le site du Musée des Impressionnismes

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.