Pour son dernier CD sorti chez Virgin Classics : Concerto n°2 de Brahms avec l’orchestre de la radio de Francfort sous la direction de Paavo Järvi concerts les 8 et 9 avril à Toulouse, le 30 à Perpignan, et le 23 juillet à la Roque d'Anthéron, où il jouera les deux concertos de Brahms. Le grand Aldo Ciccolini l’avait tout de suite noté, en 1983, lorsqu’il accepta de prendre comme élève ce garçon de 13 ans, tout juste débarqué de Cincinnati, Ohio : ce jeune prodige, qui avait donné son premier concert à 7 ans,- un concerto de Mozart, évidemment !- avait reçu, dit-il, « une éducation pointilleuse ». Pas étonnant puisque c’est sa mère, pianiste, née en Russie mais d’origine roumaine, arménienne et slovaque, qui le faisait travailler depuis l’âge de cinq ans. Et que c’est son père, monténégrin, violoniste, qui lui avait très tôt donné le goût des orchestres symphoniques. Bien élevé donc, le jeune Nicolas Angelich. Mais cela n’aurait pas suffi, comme le précise le maître, sans « la grinta », la poussée de la musique en lui. Et cela s’appelle le don. Aujourd’hui Nicholas Angelich a 40 ans, et parcourt la planète pour jouer, seul ou avec les meilleurs orchestres, ses compositeurs de prédilection : Beethoven et Rachmaninov, Schumann, Liszt et surtout Brahms dont il a déjà enregistré la majeure partie de l’œuvre. Après le concerto n°1 pour piano gravé en 2008, c’est le second qui vient de sortir chez Virgin Classics avec l’orchestre symphonique de la radio de Francfort dirigé par le chef estonien Paarvo Järvi. Les 8 et 9 avril prochains il sera en concert à Toulouse, le 30 à Perpignan, mais ce soir Nicolas Angelich est l’invité de l’Humeur Vagabonde.

Grégoire Louis: le piano dans tous ses états... Immersion dans une boutique parisienne où différents clients testent les pianos à vendre, du synthé au plus grand piano à queue, puis visite de l'exposition Chopin à Paris, où la pianiste anglaise Héléna LLoyd joue, en rotation avec deux autres interprètes, le samedi de 15h à 16h45, sur l'un des instruments ayant été joué par Chopin. Enfin, rencontre avec Thierry Maniguet, commissaire de l'exposition et conservateur au Musée de la Musique, qui me présente les pianos exposés.

programmation musicale

Nicholas Angelich/ Renaud et Gautier Capuçon

Brahms Trio n°3 en ut mineur album: Brahms Trio pour pianolabel: Virgin Classics### Nicholas Angelich

Liszt/ Années de pélerinage, 3ème année (Italie) label: Mirare### Nicholas Angelich/Paavo Järvi

Brahms Concerto n° 2 (extrait) : Allegro grazioso ### Martha Agerich et Nicholas Angelich

Schuman Piano trio n°1 (extrait) 4ème mouvement label: EMI Classics### Nicholas Angelich/ Paavo Järvi

Brahms, concerto n°2 (extrait) : allegro appassionato label: Virgin Classics### liens

Chopin à Paris ,à la Cité de la Musique

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.