Jacques Schwartz-Bart, fils d’André et de Simone, juif et noir, né en Guadeloupe en 1962, destiné à une carrière de haut fonctionnaire, avait sans doute une âme trop exigeante pour se satisfaire d’une vie qui n’en exigerait guère

Le grand musicien de Jazz  Jacques Schwarz-Bart de retour en France
Le grand musicien de Jazz Jacques Schwarz-Bart de retour en France © Marc Baptiste

Dans la voix de Simone Schwartz-Bart, écrivaine et poète guadeloupéenne, il n’y a pas que de la fierté maternelle, fut-elle légitime

Et, lorsqu’elle décrit son garçon s’en allant conquérir le monde du jazz en intégrant sa Mecque, le Berklee College of Music à Boston en 1987, le mot le plus important est « l’âme ».

Jacques Schwartz-Bart, fils d’André et de Simone, juif et noir, né aux Abymes en Guadeloupe en 1962, diplômé de Sciences-Po et destiné à une carrière de haut fonctionnaire, avait sans doute une âme trop exigeante pour se satisfaire d’une vie qui n’en exigerait guère.

Fils d’André et de Simone, il était trop bien élevé, héritier de ces deux histoires déchirées, pour ne pas vouloir en restituer, à son tour, les voix fantômes, celles qu’il entendait, enfant, dans le son du gwoka, la colère de Charlie Mingus, le sax habité de Coltrane.

Reconnu aujourd’hui comme l’un des plus importants musiciens de jazz, Jacques Schwart-Bart n’a commencé son apprentissage au saxophone tenor qu’à l’âge canonique de 24 ans ! A force de travail, il décroche en trois ans une bourse pour le Berklee College, où il enseigne aujourd’hui. Aux côtés de Roy Hargrove, puis d’Erika Badu, de D’Angelo, de Meshell NdegéOcello, 

il participe au renouveau du jazz tout en poursuivant ses propres recherches autour de la musique de ses racines juives et afro-caribéennes, enregistrant plusieurs disques qui l’imposent sur la scène mondiale. 

En 2006 il a publié Soné Ka-La (que résonnent les tambours) avec deux tambours gwo-ka. Fin 2020 il revient sur le même chemin avec un deuxième volume de ses compositions baptisé Odyssey, paru chez Enja, dans lequel il a introduit une voix féminine, traitée comme un instrument supplémentaire. Un disque puissant et habité par tant et tant de voix.

L'album "Soné Ka-La 2, Odyssey" sort  sur le label Enja.

Jacques Schwarz-Bart est en concert:

7 juillet: New Morning à Paris 

10 juillet: Jazz à Porquerolles

13 novembre à Bordeaux  au  Rocher de Palmer à Cenon

La programmation musicale est extraite de l'album SONÉ KA-LA 2 Odyssey 

Mendé

Tandé

Ami Bongo

Zéro Gravity

Avec les voix de :André  Schwarz-Bart , Simone Schwarz-Bart et John Coltrane (Archives INA)

A noter les nouvelles dates de tournée de la trompettiste Airelle Besson que Kathleen Evin a reçu il y a quelques semaines,  

Et avec la complicité pour cette toute dernière émission de :

Annie Ernaux, Geneviève Brisac, Arnaud Desplechin, Jean-Paul Dubois, Stanislas Nordey, Nicolas Bouchaud et Marie Ndiaye ......... une "surprise sonore"  concoctée pour Kathleen par Sophie Joubert, Martine Abat, Jérôme  Boulet et Claire Teisseire 

L'équipe
Contact
Thèmes associés