Marianne, journal frondeur et cogneur, revendique plus que jamais son héritage laïcard, systématisant les unes contre l'islamisme. A qui l'hebdo parle-t-il aujourd'hui ? Et où se situe-t-il politiquement sous l'ère Macron ? Questions à Renaud Dély, son rédacteur en chef.

L’histoire du journal Marianne, c’est la provocation, la fronde, la grogne et la cogne. Mais comment se faire entendre dans le registre « punching ball » alors que le débat public n’est fait que de clash et d’excomunnication ? Marianne tapait sur Nicolas Sarkozy et ça lui réussissait. Sous Hollande le journal semblait atone. Sous Macron où est-il ? Que veut-il ? Sa ligne politique est moins claire que son combat pour la laïcité. Mais dans le débat sur l’islam, de qui Marianne partage-t-il la ligne éditoriale ? 

Les brèves de L'Instant M 

RT, Russia Today, la chaîne d’info financée par le Kremlin, commencera à émettre en France dans une dizaine de jours. L’un des visages de BFM TV, Stéphanie de Muru, rejoint cette nouvelle rédaction, comme des anciens d'ITélé, aujourd’hui sans boulot. La preuve que RT s’est largement banalisée, dédiabolisée, pas seulement pour le public, mais aussi pour le métier.  A suivre, néanmoins, l’évolution de la chaîne aux Etats-Unis, d’abord contrainte de s’enregistrer comme « agent de l’étranger », et maintenant, privée d’accréditation au Congrès. Le porte-parole du Kremlin a promis une réponse « assez émotionnelle de la part des législateurs russes concernant les médias américain ». 

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.