Christophe Nobili, co-auteur de l'enquête sur les emplois fictifs de Pénélope Fillon, s'explique dans L'instant M.

Les Unes du Canard Enchaîné du 25 janvier et du 1er février qui révèlent l'affaire du "Penelope gate"
Les Unes du Canard Enchaîné du 25 janvier et du 1er février qui révèlent l'affaire du "Penelope gate" © AFP / Christophe Archambault

Cela faisait longtemps que cela ne nous était pas arrivé. Attendre une semaine, la date de parution d’un journal ! Une semaine !

Internet et ses scoops feuilletonnés jour et nuit nous avait fait oublier ce que c’était que de piétiner. Pas de site web pour le Canard Enchaîné, c’est donc ce qui s’est passé.

Palmipède livre ce matin de nouvelles révélations sur l’affaire Fillon, après une semaine d’attaques à la boule puante et de soupçons tous azimuts sur les sources.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

► LIRE AUSSI | Révélations du Canard Enchaîné : Mme Fillon était rémunérée comme attachée parlementaire de son mari

► LIRE AUSSI | L'affaire Penelope Fillon, "boule puante" ou interrogation légitime ?

► LIRE AUSSI | Affaire Fillon : ce que les enquêteurs n'ont pas trouvé à l'Assemblée

La chronique en vidéo

Les invités
L'équipe