Le roman-photo s'expose au Mucem de Marseille, jusqu'au 23 avril 2018

Extrait de  'Nous Deux' , 1951
Extrait de 'Nous Deux' , 1951 © Getty / Apic/RETIRED

Du sous-genre au mauvais genre il n'y a qu'un pas, celui qui relègue à la cave du mépris des pans entiers de la culture populaire. Le registre d'origine du roman-photo, à savoir l'intrigue sentimentale à l'eau de rose et les journaux dans lesquels il a fleuri, à savoir des magazines illustrés bon marché, ont éclipsé l'importance et surtout les nuances du roman-photo. le Mucem ouvre la première rétrospective consacrée à cette immense histoire de presse et en montre la portée artistique, sociologique, mais aussi politique.  Il y a eu du mauvais esprit dans le roman-photo, et pas que de la guimauve! 

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.