Une série télé sur les migrants : le pari était risqué, le résultat est formidable. "Eden", avec Sylvie Testud, à voir sur Arte.

"Eden", la nouvelle série d'Arte
"Eden", la nouvelle série d'Arte © Pierre Meursault

A quoi sert la fiction ? Voilà une question qu’on n’a pas fini de se poser. La fiction peut-elle renouveler notre regard sur l’actualité ? Une frêle embarcation sur laquelle une cinquantaine d’hommes et de femmes tente de traverser la Méditerranée pour venir en Europe : cette image, tragiquement banale, peut-elle prendre une autre ampleur, un autre relief, si elle est le point de départ d’une série télé ? C’est le pari que fait Arte, avec une nouvelle série en six épisodes : Eden. Avec Sylvie Testud dans le rôle de la directrice d’un camp de migrants. 

Eden est un récit choral : on suit plusieurs personnages entre la Grèce, la France et l’Allemagne, sans oublier Bruxelles. Car c’est bien de l’Europe qu’il est question. De la façon dont l’Union Européenne fait face à la crise migratoire. Tout cela à échelle humaine, avec des personnages auxquels on s’attache très vite. Oui, la fiction n’a pas fini de prouver qu’elle est indispensable. 

► CRITIQUE | La série Eden était présentée au festival Série Mania, les critiques qui ont les deux premiers épisodes donnent leurs premières impressions

Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.