"Le 1" titre cette semaine sur le scandale Presstalis. Des informations précises sur la crise qui frappe désormais la distribution de tous les journaux. Avec, dans le rôle central, la société Presstalis qui contrôle 75 % du marché, dont la totalité de celui des quotidiens nationaux.

Il y a encore plus dingue que "L’Instant M" qui doit en être à sa cinquième émission sur la distribution de la presse, il y a l’hebdomadaire "Le 1" qui y consacre un numéro entier. Les uns vous diront : "laissez tomber, c’est trop technique, ça n’intéresse personne". Les autres, nous martèlent : "au contraire ! Les journaux, sont l’un des piliers de la démocratie". Pourquoi ne faudrait-il habiter que dans une grande ville chic et bourgeoise pour trouver un kiosque ? Pourquoi n’y aurait-il que les puissants groupes de presse qui auraient les moyens de survivre et pas les petits éditeurs, pas les journaux d’opinion, ceux qui chahutent et qui dérangent même avec peu de moyens ? Le papier est-il condamné à disparaître ? Nous, on pense que cela vous intéresse. Ce matin, enquête sur pourquoi tout le système s’est écroulé. L’histoire est effarante.

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.