Grand reporter et correspondant du journal "Le Monde" à Jérusalem, Piotr Smolar publie "Mauvais Juif", une passionnante enquête identitaire et politique sur les traces de ses ancêtres.

Trois générations de journalistes. Hersh Smolar, Aleksander Smolar et Piotr Smolar qui a pile mon âge et qui est le correspondant du « Monde » à Jérusalem. Son père, politologue, ardent militant de la démocratie polonaise, a fondé une revue. Son grand-père, héros résistant du ghetto de Minsk, communiste fervent, a dirigé un journal en Pologne. Trois plumes, trois destins confrontés aux multiples résurgences de l’antisémitisme d’un côté et au raidissement identitaire d’Israël de l’autre. Etre juif en Pologne, être juif en France, être juif en Israël. Etre juif tout court. Est-on juif lorsqu’on ne se sent pas juif ? Peut-on ne pas se sentir juif quand les générations qui vous précèdent l’ont payé de leur sang ou de leur liberté ? C’est quoi être juif ? C’est quoi un « mauvais juif » ? 

  • Légende du visuel principal: Piotr Smolar : trois générations de "mauvais juifs" © Getty / picturejohn
Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.