Devant la caméra de Jean-Baptiste Péretié, dix-huit anciens candidats à la présidentielle racontent leur campagne. "Moi candidat" est diffusé mercredi 5 avril à 20h55,sur Canal +.

Capture écran début du documentaire "Moi, candidat" de Ludovic Vigogne et Jean-Baptiste Péretié
Capture écran début du documentaire "Moi, candidat" de Ludovic Vigogne et Jean-Baptiste Péretié © Canal +

En regardant débattre les onze candidats hier soir, avez-vous pensé non pas à leurs manœuvres, leurs ambitions et leurs idées, mais à leur fatigue, et au grand vide qu’ils ressentiront après ? A ce qui les fait tenir ou bien douter depuis des mois ? Avez-vous songé que tous, à un moment, ont failli abandonner ? La campagne présidentielle, le corps et le moral harassé. La plupart d’entre eux, pourtant, vont y retourner. De Krivine à Hollande, en passant par Giscard, Mamère, Boutin, Besancenot, Laguiller ou Taubira, ils se sont raconté devant la caméra de Jean-Baptiste Péretié. « Moi, candidat », c'est ce soir à 20h55, sur Canal+.

La liberté d’enquêter et d’informer n’est pas l’affaire de journalistes défendant leur corporation. C’est de vous qu’il s’agit. De ce que les radios, télés, journaux et sites d’info peuvent vous révéler. C’est le droit des citoyens à savoir ce que trament les pouvoirs politiques, religieux, industriels, financiers… Ce matin surgit, dans différents médias, la tribune de Reporters sans Frontières et du collectif « Informer n’est pas un délit » qui en appelle aux candidats. Qui leur demande de lutter contre la concentration des médias français. Qui demande à ce que soit créé un délit de de trafic d’influence, punissant la tentation, chez un grand actionnaire, de censurer l’information au sein d’une chaîne ou d’un quotidien qu’il aurait racheté. Plusieurs points sont formulés dans ce texte. Au téléphone, avec nous, Edouard Perrin, journaliste à « Cash Investigation », qui attend notamment un renforcement du secret des sources.

►►► A retrouver également, le site de "Moi candidat"

L'émission en vidéo

Et dans le 7h43 de Patrick Cohen, toujours au sujet du même documentaire, le passage qui raconte le jour où François Bayrou failli jeter l'éponge.

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.