Après "Charlie Hebdo", l'urgentiste Patrick Pelloux rejoint "Siné Mensuel"

Il est l’urgentiste le plus médiatique de France. Son nom et son visage sont associés à la canicule de 2003. Mais aussi à ceux de ses amis, les joyeux dingues de Charlie, assassinés en 2015. Il avait passé 12 ans à leur côté. Après l’attentat, il n’a plus pu écrire sa chronique sur l’hôpital. L’envie de coucher les mots sur le papier est revenue. Mais pas celle de renouer avec son journal d’origine. Il choisit donc Siné Mensuel, libre et gueulard. Siné ? C’est quand même l’histoire d’une rupture avec Charlie Hebdo, difficile à oublier.

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.