Directeur éditorial de la chaine franco-allemande pendant cinq ans, Bruno Patino en assure la direction depuis le mois de juin.

Bruno Patino a été nommé PDG d’Arte France au mois de juillet. La chaîne est en grande forme. Ses audiences se sont envolées durant le confinement. Sa part d’audience n’est pas redescendue depuis. Quant aux vidéos que les téléspectateurs peuvent voir ou revoir sur le site Arte.tv ou sur Youtube, là aussi le compteur s’affole : 140 millions de vues par mois. Soit. Mais dans le monde entier, le compteur s’affole. La pandémie sert les richissimes plateformes américaines de vidéos à la demande. Disney+ s’est lancé il y a 10 mois et compte déjà 60 millions d’abonnés. Netflix a dépensé l’année dernière 15 milliards de dollars dans les programmes. Tous ces chiffres sont sans précédent. On se goinfre d’images et on en redemande. L’argent coule à flot – comme jamais – pour en fabriquer. Comment nos petites chaines publiques peuvent-elle continuer à exister dans ce tourbillon?

  • Légende du visuel principal: Bruno Patino en septembre 2020 © Getty / Marc Piasecki
Les invités
L'équipe
Thèmes associés