Lors de sa rencontre avec Vladimir Poutine, Emmanuel Macron n'a pas hésité à dénoncer l'ingérence des médias russes Sputnik et Russia Today, dans la campagne présidentielle.

Stand de Sputnik news lors du Forum Economique international de Saint Petersbourg - juin 2017
Stand de Sputnik news lors du Forum Economique international de Saint Petersbourg - juin 2017 © AFP / Alexei Danichev / Sputnik

Emmanuel Macron a qualifié les médias russes, que sont Russia Today et Sputnik, d’organe de propagande mensongère et ce, face à Vladimir Poutine en visite à Paris. Le président russe n’ayant manifesté aucune réaction sur le moment. Russia Today et Sputnik, médias d’information à destination de l’international, financés par le Kremlin, en revanche, ont menacé d’attaquer en diffamation. Si Russia Today refuse depuis plusieurs mois l’invitation de France Inter, Sputnik l’a accepté.

Edouard Chanot a 31 ans, il a rejoint la rédaction de Sputnik, présent en France via sa radio et son site d’info. Comment travaille-t-il ? Quel est son ancrage politique et idéologique ?

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.