Dans "Une jeune fille de 90 ans", Valeria Bruni-Tedeschi filme, dans un service de gériatrie, la rencontre émouvante entre Blanche, 92 ans, et le chorégraphe Thierry Thieû Niang.

Des corps très très abîmés. Pas par la guerre, mais par le poids des années, on n’en voit jamais à la télé. Il fallait oser. Oser poser la caméra dans une maison de retraite médicalisée. Oser y faire pénétrer un jeune chorégraphe, oser faire danser des vieillards apeurés, recroquevillés. Oser les regarder se déplier. Oser filmer l’émoi. Oser filmer l’amour dans cet endroit-là. Oser faire de Blanche une jeune fille de 90 ans, une jeune fille troublée.

Le film est diffusé ce soir, à 20h55, sur Arte. Des projections, suivies d'un débat avec Valeria Bruni-Tedeschi, sont également organisées au Cinéma du Panthéon les dimanches 11 et 18 juin, et 2 et 9 juillet. Plus d'informations ici !

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.