Comment faire vivre le regard en ne s’adressant qu’à l’oreille ?

La radio et le cinéma, deux grands laboratoires d’expression de la modernité qui ont mis du temps à se trouver, mais une fois mariés, autour des années 50, ils ne se sont plus quittés. Et pourtant, la radio partait battue. Alors que l’image gagnait en puissance à mesure du 20ème siècle, la radio n’avait pour elle que le son. Comment donc faire vivre le regard en ne s’adressant qu’à l’oreille ? Comment mettre en onde ce qui a été mis en scène ? Tribune de critiques, interviews d’acteurs ou de réalisateurs, hommages et archives, les genres radiophoniques varient. 

2 cinéphiles, 2 voix de radio qui ont compté, 2 générations. Michel Ciment dirige la revue "Positif", et vous avez une longue histoire avec la radio. Frédéric Bonnaud, le patron de la Cinémathèque française, et ancien producteur sur France Inter. 

Les brèves de l'Instant M

Le Festival international de Lille, Séries Mania, vient d’achever avec succès sa première édition. 56 000 visiteurs ont assisté aux projections de 83 séries venues de 19 pays. "On the Spectrum", une saga israélienne, a reçu le Grand Prix du jury dans la compétition internationale. Côté français, c’est « Ad Vitam », la série de Thomas Caillet avec Yvan Attal qui s’est distinguée. Elle sera à voir sur Arte

Pourquoi vous proposer ce matin une émission sur le cinéma à la radio ? Parce qu’à partir de mardi, France Inter et le Centre National du Cinéma, lance une web radio éphémère, pour Cannes. Elle s’appelle « Ecoutez le Cinéma. Des heures et des heures de programmes à piocher, l’actu du festival », de grandes interviews de toutes les personnalités phares qui sont à l’affiche, de la musique, des hommages, des archives de l’INA. Vos oreilles vont chauffer ! C’est Bruno Carpentier, maître du son et des mises en onde,  qui a donné forme à cette bouillonnante matière. Plongez y demain, dès l’aube. 

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.