1989, le Mur de Berlin tombe : Christine Ockrent est sur place pour le journal de 20h d'Antenne 2. Au micro de "L'Instant M", elle nous raconte le premier duplex de l'histoire de la télévision.

Fracture hier dans l’équipe de l’Instant M lorsque nous nous sommes rendus compte que Marion Philippe et Redwane Telha étaient nés après la Chute du Mur. Mais comment peut-on être né après la Chute du Mur ? Alors que cela a marqué nos enfances à Anne-Cécile Perrin et à moi. Sa mère à elle était professeur d’allemand, la mienne avait fui plus jeune un régime communiste de l’Est. Alors imaginez nos deux foyers, émus, sidérés, les yeux rivés sur le poste de télévision

Nous y étions en direct et image, sans studio sur place, à même la rue, à même l’événement. C’était la première fois. Les 20H ne seront plus jamais les mêmes après cela. 

Christine Ockrent : "En donnant cette information, j'ai pris un risque fondé car à partir du moment où les agences de presse avaient vérifié leurs sources.

Les faits étaient là : un garde frontière avait presque par inadvertance affirmé que l'on pouvait passer, plusieurs éléments permettaient d'affirmer que le mur vacillait

Dans la nuit du 9 au 10 novembre 1989, on a décidé d'y aller, on s'est mobilisé à plusieurs, nous nous sommes installés dans les baraquements militaires français à Berlin ouest

Aujourd'hui tout cela nous parait simple avec la nouvelle technologie mais à l'époque non, les aléas du direct étaient très fréquents ! 

À 19h58, tout est prêt, nous sommes en place, le chancelier Kohl passe, je vais vers lui et on ouvre le journal. Mais, pas de chance, la fréquence ne passe pas, car dans les murs il y avait du fer et cela faussait les calculs du satellite ! Et le temps de réajuster l'antenne, l'improvisation était de mise, et finalement on est arrivé à taper le satellite !"

  • Légende du visuel principal: 1989, le Mur de Berlin tombe : Christine Ockrent était sur place, 1er octobre 1989, Berlin © Getty / Marc DEVILLE / Contributeur
Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.