Loin de l'image vieillissante des manuels scolaires, Georges-Marc Benamou et Alain Tasma retracent les jeunes années d'un Voltaire ambitieux, fougueux et libertin, incarné par Thomas Solivérès.

Voltaire meurt 10 ans avant la Révolution française. Sa gloire est immense. Connu de toutes les cours d’Europe. Intellectuel polymorphe, tour à tour poète, dramaturge, philosophe, pamphlétaire, infatigable promoteur des Lumières. Quatre épisodes de fiction ciselés et enlevés pour comprendre : comment devient-on Voltaire ? Le François-Marie d’avant l’affaire Calas et d’avant Zadig pose une excellente question : Comment mettre en scène une pensée en gestation ? Comment ne pas la réduire aux aléas d’une jeunesse impétueuse et brouillonne ? Comment saisir sa puissance et sa singularité ? Comment, surtout, ne pas pétrifier une trajectoire en devenir ? Comment redonner vie à ce qu’est devenu Voltaire : un monument ?  

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Extraits de l'entretien avec Marc Benamou :

On doit à ce penseur génial : l’esprit français, le blasphème et la liberté !

Un personnage ambigu 

Marc Benamou : "Voltaire se construit à travers les obstacles qu’il rencontre, c’est eux qui le feront devenir ce penseur génial à qui l’on doit le blasphème, l’esprit français et la liberté. Il se bat contre l’arbitraire politique, l’arbitraire social (le plafond de verre) et l’arbitraire religieux… il se met à dos tout le régime. "

Sonia Devillers :

En même temps, c’est un personnage ambiguë, d’un côté il ferraille contre l’ordre social et  les privilèges qui lui sont refusés, de l’autre, il tutoie les puissants et se passionne pour le luxe et le pouvoir. 

Marc Benamou : "Tout à fait. Fils de roturier, personnage libéral assimilé à la droite, il  aime le luxe, collectionnera les peintures de Watteau dans ses châteaux... mais il est est aussi formidablement subversif.  Face à l’arbitraire et aux intolérances, il n’arrive pas à se retenir… Il se mouille pour sauver un homme du bûcher, il est férocement opposé à la peine de mort.

Voltaire invente les réseaux sociaux, c'est une Rock Star

Marc Benamou : "Voltaire invente les réseaux sociaux avant l’heure, il fait de l’internet en écrivant, en faisant dupliquer ses textes, en établissant un réseau européen d’intellectuels, de relais, de princesses…

Voltaire et le théâtre

Dans la série, on ne raconte pas l’histoire d’un saint mais d’un ambitieux qui rêve d’être le maître du théâtre, il rêve de devenir Sophocle ou Racine. En réalité il plagie et a un succès fou. A 20 ans il est Michael Jackson, c’est la gloire ! Et puis, à 21 ans il est à la Bastille pendant 18 mois... »

Les dernières heures de Voltaire

Si les 4 premiers épisodes raconte la jeunesse de Voltaire, la série s’ouvre par sa disparition.

" Il meurt  à plus de 80 ans, au sommet de sa gloire, son retour à Paris à quelques  années de la Révolution française est un évènement. L’Eglise lui demande d’effacer ses propos pour être enterré religieusement. Il agonise, mais il refuse. Son corps sera enlevé pour être enterré clandestinement religieusement…

  • Légende du visuel principal: Les aventures du jeune Voltaire © Jo Voets/France télévisions
Les invités
L'équipe