La journaliste Sophie Bonnet a rencontré Carlos, le terroriste en prison depuis 25 ans. À force de conversation, il révèle sa participation à des crimes pour lesquels il n'a jamais été condamné.

Ilich Ramirez Sanchez, dit Carlos le chacal. Fils de la grande bourgeoisie vénézuélienne, élevé par son père dans le dogme communiste le plus strict. Il ralliera la cause palestinienne et deviendra l’un des pionniers du terrorisme international

Sa trajectoire met en lumière les liens entre groupuscules marxistes et les débuts du djihadisme. Entre pays de l’Est et Moyen-Orient. Plus tard, entre l’extrême-droite antisémite et la cause arabe. 

Mais l’histoire de Carlos est aussi celle d’une dérive faite d’ego, de fric et de folie. L’homme a été condamné à perpétuité pour trois crimes de sang commis en France. Dans le film que France 2 diffuse ce soir à 23h30, il reconnait sa participation à des opérations pour lesquelles il n’a jamais été jugé.    

Légende du visuel principal:
Le terroriste Ilich Ramirez Sanchez, plus connu sous le nom de "Carlos", lors de son arrivée au Palais de Justice de Paris en décembre 2013 © AFP / Bertrand Guay
Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.