Des images d'archives brossent le portrait de Bobby Kennedy, de l'assassinat du Président Kennedy, au soir de la mort de son frère Bobby, 5 ans plus tard, à l'Hôtel Ambassador.

68 en Amérique, c’est la bascule. Assassinat de Martin Luther King. Assassinat de Bobby Kennedy. Une année clé. Violente et révélatrice. Une année d’espoir, pourtant, de luttes et de rêves pour une Nation plus libre et plus juste. Des aspirations maculées de sang. Tuées nettes par ce double assassinat politique. Un documentariste français, fin connaisseur des mythes et soubresauts américains, ressuscite la figure de Bobby Kennedy à travers les séquences de télévision qui jalonnent sa fulgurante et tragique ascension. Ce n’est ni l’histoire d’un frère de président, ni celle d’un homme qui faillit l’être. C’est l’histoire de la première puissance du monde qui se remet profondément en question.

La chronique de Cyril Petit : La PQR se rebiffe!

La semaine dernière, L’Instant M recevait le cofondateur du site Médiacités, qui mise sur l’investigation au niveau local là où la presse quotidienne régionale manque de pluralité et se trouve pieds et poings liée aux intérêts locaux. Ça a fait réagir, sur Twitter ! 

Un directeur départemental de Ouest France a interpellé: “Vision étriquée ! Ne caricaturons pas ! La #PQR sort des enquêtes, ne dépend plus de la pub, et fidélise son public »

Légende du visuel principal:
Robert Francis Kennedy avec Jean Lecanuet lors de sa visite en France en 1962 © Maxppp / ZUMAPRESS/KEYSTONE Pictures USA
Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.